Formule 1

Les statistiques après le Grand Prix du Brésil

Un week-end spécial pour la paire Hamilton et Bottas

Recherche

Par Alexandre C.

15 novembre 2021 - 18:17
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Comme après chaque Grand Prix, il est temps de découvrir les statistiques les plus marquantes, les records qui ont été battus, les séries remarquables toujours en cours ou bien qui se sont arrêtées net lors du dernier week-end…

Les qualifications

C’est arrivé ! En qualifications sprint sur un tour rapide, George Russell a été battu pour la première fois de sa carrière par un de ses coéquipiers : ce que Robert Kubica n’avait pas réussi à le faire, Nicholas Latifi l’a finalement réussi. George Russell mène donc 55 à 1 désormais face à ses coéquipiers en qualifications (sur un tour rapide).

S’il n’avait pas été disqualifié, Lewis Hamilton aurait été le plus rapide en Q1, Q2 et Q3 pour la deuxième fois en quatre Grands Prix.

Sur le sec en Q3, sans disqualification, jamais l’écart n’aurait été aussi grand entre la première et la deuxième place (438 millièmes entre Lewis Hamilton et Max Verstappen).

C’est la première fois que Carlos Sainz bat un coéquipier dans l’exercice du tour rapide à Interlagos.

Depuis trois Q3, Lando Norris finit à la 8e place.

Pour la 7e fois d’affilée, Sebastian Vettel n’a pas vu lui la Q3… C’est pire encore pour Lance Stroll qui est sorti en Q1 pour la troisième course d’affilée (4e GP d’affilée à Interlagos).

En Q1 cette année, à chaque fois qu’il n’y a pas eu de pluie ou d’accident, Nikita Mazepin a systématiquement signé le 20e et dernier chrono.

Les qualifications sprint

Valtteri Bottas a mené chaque tour du Sprint pour la deuxième épreuve consécutive de ce type.

Le pilote Mercedes en est à 3 poles en 4 courses (auparavant, seule une pole en 16 courses) ! Il en est à sa 20e en carrière.

6 fois lors des 7 derniers Grands Prix du Brésil, le poleman avait remporté la victoire.

Jamais Sergio Pérez ne s’était aussi mieux qualifié au Brésil (4e). C’est son 8e départ en deuxième ligne de l’année.

Depuis sa pole de Sotchi, Lando Norris n’était plus jamais parti dans le top 5 : un top 5 qu’il aura réalisé le jour de ses 22 ans !

Ocon mène désormais 10 à 9 face à Fernando Alonso en qualifications chez Alpine (sprint ou non).

9e, Sebastian Vettel a réalisé des bonnes qualifications sprint et pourtant, c’est sa plus mauvaise place de départ à Interlagos depuis 9 ans.

Lewis Hamilton a gagné 15 places en 24 tours lors des qualifications sprint. Chapeau l’artiste.

C’est seulement la 4e fois qu’il s’élançait de la 10e place en carrière. Il avait fait une fois un podium (Russie 2016). Au Brésil aussi en 2017, Lewis Hamilton était parti en fond de grille avant de remonter au pied du podium.

C’est la 2e fois en 2 sprints que Nicholas Latifi bat George Russell.

La course

Lewis Hamilton a remporté sa 101e victoire en carrière, sa première depuis la Russie. Soit autant de victoires que tous les pilotes brésiliens réunis !

Le pilote Mercedes a gagné en partant 10e de la course : et ne comptait jusqu’ici qu’une seule victoire en partant en dehors du top 6 (la fameuse victoire de Hockenheim 2018, lorsque Sebastian Vettel s’était crashé sous la pluie).

Lewis Hamilton a été le premier pilote à gagner un Grand Prix du Brésil (ou à Interlagos…) en partant plus loin que 8e.

Il s’agit de la 58e victoire pour Hamilton et Valtteri Bottas en tant que coéquipiers chez Mercedes, égalant le record de Michael Schumacher et Rubens Barrichello chez Ferrari entre 2000 et 2005.

Lewis Hamilton n’est bien sûr pas le premier des pilotes ayant remporté des Grands Prix après des pénalités sur la grille : Jackie Stewart (Grande-Bretagne, 1969 - parti 2ème) ; Kimi Raikkonen (Japon, 2005 - n’a pas perdu de place à cause de la pénalité, était 17ème sur la grille) ; Jenson Button (Hongrie, 2006 - parti 14ème).

C’est la première fois que Max Verstappen marque des points dans un week-end de qualifications sprint.

Il n’y aura pas eu de 4e podium consécutif pour Sergio Pérez (série la plus longue de sa carrière) ; mais le pilote Red Bull a égalé son meilleur résultat à Interlagos. Il prenait son 210e départ en F1, égalant Gerhard Berger, le premier pilote sponsorisé par Red Bull en F1.

Charles Leclerc a terminé dans le top 5 pour la 10e fois cette saison, mais il ne compte encore qu’un seul podium (Silverstone). Très discret mais efficace, le pilote Ferrari revient à 3 unités de Lando Norris qui s’effondre depuis la Russie et sa victoire manquée.

Carlos Sainz en est à 12 Grands Prix consécutifs dans les points.

Daniel Ricciardo, sur problème moteur, n’a pas vu l’arrivée d’un Grand Prix : il en était à 34 courses d’affilée terminées (dernier abandon : Autriche 2020).

Pour la première fois en carrière, Ocon a marqué des points à Interlagos en F1.

Alpine et AlphaTauri ont marqué autant de points et restent à égalité au classement des constructeurs (mais un Gasly vaut deux Alpine).

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less