Formule 1

Wolff souhaite que les retardataires soient mieux informés

Améliorer la situation des drapeaux bleus

Recherche

Par Olivier Ferret

19 septembre 2018 - 11:44
Wolff souhaite que les retardataires

Toto Wolff s’est aussi emparé du sujet des pilotes retardataires en course, la course de ses deux pilotes ayant été marquée par des ralentissements dus à Romain Grosjean et Nico Hulkenberg.

Le directeur de Mercedes F1 a notamment eu peur de voir Lewis Hamilton dépassé par Max Verstappen.

"Lewis a perdu ses 5 secondes d’avance d’un coup et Max aurait pu porter une attaque," analyse Wolff.

"Sur le coup, vous êtes en colère, l’écart creusé est réduit à néant. Ensuite vous devez accepter que des pilotes se battent aussi pour des places plus loin dans le peloton, qu’ils essaient de faire la meilleure course. Et parfois cela leur a pris beaucoup d’efforts pour revenir derrière un rival. Perdre cet effort en laissant passer les leaders est frustrant pour eux, il faut le respecter."

"Ma position est simple. Après cette course de Singapour, je pense que les pilotes doivent à nouveau en discuter entre eux."

"Selon moi, il serait bon que les pilotes aient une meilleure information globale sur le déroulement de la course, sur ce qui se passe derrière eux. Parfois, vous nez savez pas au volant ce qui se passe derrière vous. Vous voyez juste le leader qui arrive, vous ne savez pas s’il est seul ou s’il est menacé par le 2e."

Le cas de Valtteri Bottas, bloqué derrière Nico Hulkenberg, est plus discutable. Charlie Whiting a clairement suggéré que le Finlandais n’était pas assez rapide pour que la Renault s’écarte rapidement.

"Comme Valtteri, je pense que sur les circuits urbains, quand les perturbations aérodynamiques sont plus importantes, il faut réduire l’écart avant le déclenchement des drapeaux bleus. La règle dit que c’est une seconde et deux dixièmes. Il faut peut-être la revoir et l’optimiser pour l’avenir."

expand_less