Formule 1

Williams : Massa ne voulait pas vraiment prendre sa retraite

Il reste plus motivé que jamais

Recherche

Par Alexandre C.

19 janvier 2017 - 09:12
Williams : Massa ne voulait pas (...)

C’est désormais officiel : Williams a réussi à sortir Felipe Massa de sa retraite. Contre un chèque de 6 millions d’euros, le Brésilien a accepté de reprendre du service pour remplacer Valtteri Bottas, parti chez Mercedes.

Ce retour aussi rapide qu’inattendu pose cependant question : à 35 ans, et après avoir déjà voulu se retirer de la discipline, le Brésilien est-il toujours suffisamment motivé ? Claire Williams, directrice d’écurie adjointe, a donc tenu à mettre les choses au clair : « Nous n’allons pas installer un pilote dans la voiture si nous ne croyons pas qu’il puisse être performant » a souligné la fille de Frank.

« Comme tout le monde l’a vu, même durant sa dernière course l’an dernier, Felipe a été performant pour cette équipe. Il n’a rien perdu de sa motivation. Je sais que beaucoup de gens ont leur avis sur ce sujet. ‘Laissez-le prendre sa retraite, laissez-le seul’. Felipe veut revenir. Je n’avais en fait pas réalisé qu’il ne voulait pas vraiment prendre sa retraite. Je l’ignorais. Donc je pense que Felipe va faire du bon boulot cette année. »

« Felipe avait annoncé sa retraite, nous l’avions grandement fêté, et ensuite, lorsque vous prenez votre téléphone pour rappeler votre ancien pilote pour lui dire ‘est-ce que cela te dérangerait de sortir de ta retraite ?’, vous vous sentez un peu mal. Mais je n’ai jamais entendu quelqu’un aussi heureux et excité, donc c’était un grand soulagement pour nous. »

Williams n’avait d’autre nom en poche que celui de Felipe Massa pour remplacer Valtteri Bottas. L’ancien pilote Ferrari apportera une expérience indispensable à l’écurie, surtout si l’on sait que le deuxième pilote sera un rookie, en la personne de Lance Stroll.

Dans ses déclarations, Felipe Massa confirme ce que prétend Claire Williams : sa motivation n’a pas diminué, mais s’est au contraire renforcée. L’Auriverde a hâte en particulier de découvrir le tout nouveau règlement technique qui devrait rebattre les cartes cette saison.

« Après avoir eu cette conversation [avec Claire Williams], c’était très difficile pour moi de dire que je ne continuerai plus à travailler pour une équipe dont j’adore faire partie. En particulier pour une année où tout repart de zéro. Il y a des règles complètement différentes pour les voitures. »

« C’était un peu étrange pour moi de dire oui aussi parce que j’ai eu des émotions incroyables lors de mes deux dernières courses, où je me suis senti comme un retraité. Tout était parfait donc c’est un peu difficile de revenir dans un sens. Cependant je crois que tout le monde comprend que j’aime ce que je fais. J’allais de toute façon courir dans une autre catégorie. »

« Ce sera une année très difficile d’un point de vue physique pour les pilotes – et j’aime cela. J’aime quand de nouvelles choses démarrent, donc je suis sûr que mon expérience pourra aider l’équipe. J’espère que j’aurai une voiture compétitive et que je pourrai apporter beaucoup de la première à la dernière course. Je suis vraiment motivé. »

Comme Valtteri Bottas chez Mercedes, Felipe Massa n’a signé un contrat que d’une année avec l’écurie de Grove, comme l’a révélé Claire Williams.

« Il a un an pour prendre simplement un peu de plaisir et parfois, quand c’est le cas, il n’y a plus de pression. Il peut simplement être performant en n’ayant aucune inquiétude. Donc j’ai hâte de voir ce qu’il pourra faire, et j’espère que cette paire de pilotes, avec Lance, fonctionnera vraiment bien pour nous. »

Lance Stroll n’aura lui non plus aucune pression sur ses épaules : personne ne lui reprochera d’être dominé par un vice-champion du monde de Formule 1. Le Canadien pourra en outre profiter de l’immense expérience de son nouveau coéquipier pour progresser plus rapidement.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less