Formule 1

Webber : Il était important d’enlever mon casque dans le dernier tour

Des émotions

Recherche

Par Olivier Ferret

25 novembre 2013 - 07:05
Webber : Il était important d'enlever

Le GP du Brésil 2013 était rempli d’émotions d’un bout à l’autre du paddock et c’était certainement du côté de Mark Webber qu’il y en avait le plus. L’Australien a raccroché son casque de la F1 et en a fait tout un symbole en parcourant son dernier tour d’honneur sans ce dernier.

"Déjà ce n’était pas facile de l’enlever dans le cockpit, en roulant. Le HANS bloque bien notre tête. J’ai mis un demi-tour avant d’y arriver. Mon Dieu que les F1 sont bruyantes sans casque ! On est heureux de l’avoir en course," explique Webber.

"C’était très bruyant, il y avait toutes les vibrations... Je voulais montrer aux fans autre chose, montrer que dans ce sport il y a une personne derrière le volant. C’était un geste important. En F1, la seule fois où l’on vous voit sans le casque c’est sur le podium, si vous avez un bon jour."

L’Australien révèle qu’il a failli se crasher. "Dans le dernier secteur je me suis un peu emmêlé les pinceaux, les commissaires ont été un peu inquiets que je n’arrive pas à tourner dans un virage à gauche mais c’est finalement passé."

On a cru voir des larmes au volant ? "Non, c’était le vent, juste le vent..."

Webber se dit heureux de son dernier podium. "C’est bon de finir entre les 2 meilleurs pilotes de cette génération, Sebastian et Fernando. Je les tiens en très haute estime. Maintenant je suis heureux de partir et de commencer mon programme chez Porsche."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less