Formule 1

Victoire tranquille de Fernando Alonso à Shanghai

La première pour Alonso et Ferrari cette saison

Recherche

Par D. Thys

14 avril 2013 - 10:42
Victoire tranquille de Fernando (...)

La température ambiante est de 26° à quelques instants du départ du Grand Prix de Chine. Ils sont 21 sur la grille de départ puisque Mark Webber pénalisé hier à la fin de la qualification a décidé de s’élancer depuis la voie des stands.

Les dix premiers sont en pneus tendres sauf Jenson Button, Sebastian Vettel et Nico Hulkenberg et on sait que les pneus tendres ne vont durer que quelques tours...

A l’extinction des feux, Hamilton prend un départ parfait et s’engouffre en tête dans le premier virage devant les deux Ferrari de Fernando Alonso et Felipe Massa. Un peu plus tard et plus loin dans le peloton, les deux Force India s’accrochent, mais elles peuvent poursuivre leur course.

Le classement au premier passage : Hamilton, Alonso, Massa, Raikkonen, Rosberg, Grosjean, Ricciardo, Button, Vettel, Hulkenberg, Sutil, Gutiérrez, Perez, Di Resta, Maldonado, Bottas, Bianchi, Van der Garde, Chilton, Vergne, Pic et Webber. Ce dernier rentre pour changer ses pneus dès la fin du premier tour !

Daniel Ricciardo change ses pneus au 4e tour alors que les deux Ferrari prennent l’avantage sur la Mercedes de Nico Rosberg. Alonso est donc en tête de la course devant Massa.

Hamilton, Rosberg, Sutil (aileron arrière cassé après un accrochage avec Sauber et abandon), Pic rentrent au 5e tour, Alonso, Raikkonen, Bianchi, Van der Garde au 6e tour, Massa, Grosjean, Maldonado, Chilton au 7e.

Le classement au 8e passage : Hulkenberg, Vettel, Button, Perez, Di Resta, Vergne, Alonso, Hamilton, Bottas, Raikkonen, Webber, Massa, Rosberg, Ricciardo, Grosjean, Pic, Maldonado, Bianchi, Van der Garde et Chilton. Les cinq premiers sont en pneus durs et ne sont donc pas encore rentrés pour les changer.

Hulkenberg, Vettel, Di Resta rentrent au 14e tour. Quelques instants plus tard, Mark Webber et Jean-Eric Vergne s’accrochent. Ils rentrent tous les deux pour réparer les dégâts, mais Webber abandonnera quelques secondes plus tard... sur trois roues. Peu après, c’est Raikkonen et Perez qui s’accrochent et le museau de la Lotus est abîmé, mais le Finlandais peut rester en piste.

Massa et Rosberg changent leurs pneus au 19e tour. Pendant ce temps, Fernando Alonso dépasse Jenson Button et prend la tête de la course.

Hamilton, Raikkonen rentrent au 21e tour pendant que Rosberg abandonne. Alonso, Button, Grosjean, Ricciardo, Maldonado rentrent au 23e tour, Perez au 24e.

Le top 10 au 27e passage : Vettel, Alonso, Hulkenberg, Button, Hamilton, Raikkonen, Di Resta, Massa, Grosjean et Perez. Le plus rapide en piste est Fernando Alonso qui a de nouveaux pneus alors que Sebastian Vettel a des pneus très usés. Chez Red Bull, on demande à Vettel de ne pas résister à la prochaine attaque d’Alonso...

Fernando Alonso dépasse Sebastian Vettel dans le 28e tour et reprend la tête de la course. L’Espagnol a déjà changé ses pneus deux fois alors que l’Allemand n’a effectué qu’un seul changement de gommes. Ces deux-là ont clairement des stratégies différentes.

Hulkenberg rentre pour chausser des gommes tendres au 30e tour. Chez Sauber, on préfère le faire maintenant qu’en fin de course.

Sebastian Vettel rentre au 31e tour pour chausser de nouveaux pneus durs et il devra donc encore s’arrêter une foi pour chausser des gommes tendres. Fernando Alonso ne devra s’arrêter qu’une seule fois avant le drapeau à damier puisqu’il a pris le départ en pneus tendres.

Di Resta s’arrête au 32e tour, Raikkonen, Bottas au 34e, Hulkenberg, Massa au 36e, Hamilton, Grosjean, Vergne au 37e, Ricciardo au 38e, Maldonado au 39e.

Le top 10 au 40e passage : Alonso, Vettel, Button, Raikkonen, Hamilton, Di Resta, Massa, Hulkenberg, Perez et Ricciardo.

Alonso rentre pour la dernière fois au 41e tour et se dirige tranquillement vers sa première victoire de la saison. La deuxième place devrait se jouer entre Raikkonen (4e) et Hamilton (5e), car ils ne doivent plus rentrer alors que Vettel (2e) et Button (4e) doivent encore chausser des pneus tendres d’ici à la fin de la course.

Fernando Alonso signe le meilleur tour au 46e passage et Ferrari lui indique aussitôt qu’il n’a pas besoin d’aller aussi vite. Fernando Alonso répond qu’il ne pousse pas du tout…

Button effectue son dernier changement de pneus au 49e tour et Vettel au 51e. Di Resta qui naviguait à la 5e place effectue son dernier changement de pneus au 53e tour.

Fernando Alonso remporte donc la victoire et c’est finalement à Kimi Raikkonen que revient la deuxième place. Lewis Hamilton monte sur le plus petite marche du podium malgré le forcing en fin de course de Vettel.

Suivent pour les points : Vettel, Button, Massa, Ricciardo, Di Resta, Grosjean et Hulkenberg.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Fernando Alonso Ferrari 56 laps - 1h36m26.945s 3
02 Kimi Raikkonen Lotus Renault +10.168 3
03 Lewis Hamilton Mercedes AMG +12.322 3
04 Sebastian Vettel Red Bull Renault +12.525 3
05 Jenson Button McLaren Mercedes +35.285 2
06 Felipe Massa Ferrari +40.827 3
07 Daniel Ricciardo Toro Rosso Ferrari +42.691 3
08 Paul di Resta Force India Mercedes +51.084 3
09 Romain Grosjean Lotus Renault +53.423 3
10 Nico Hulkenberg Sauber Ferrari +56.598 3
11 Sergio Perez McLaren Mercedes +63.860 2
12 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Ferrari +72.604 3
13 Valtteri Bottas Williams Renault +93.861 3
14 Pastor Maldonado Williams Renault +95.453 3
15 Jules Bianchi Marussia Cosworth +1 lap 3
16 Charles Pic Caterham Renault +1 lap 3
17 Max Chilton Marussia Cosworth +1 lap 3
18 Giedo Van der Garde Caterham Renault +1 lap 3
19 Nico Rosberg Mercedes AMG DNF 4
20 Mark Webber Red Bull Renault DNF 2
21 Adrian Sutil Force India Mercedes DNF 1
22 Esteban Gutierrez Sauber Ferrari DNF 0
expand_less