Formule 1

Verstappen ne veut pas de psychologue

Il sait se maîtriser

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 novembre 2018 - 14:20
Verstappen ne veut pas de psychologue

Max Verstappen a perdu son calme dimanche après la course au Brésil, et a été puni pour cela. Comme nous vous le rapportions, le Néerlandais attendait des excuses de la part d’Esteban Ocon et a été énervé par le sourire du Français, menant à une bousculade jugée inexcusable par les commissaires.

Puni de deux jours de travaux d’intérêt général par le collège de commissaires de la FIA, Verstappen a estimé n’avoir besoin de l’aide de personne, et qu’il refuserait l’aide d’un psychologue si la FIA lui proposait.

"J’ai juste été agacé de ne pas avoir gagné" a lancé Verstappen.

"S’ils venaient me voir avec un psychologue, je les mettrais dehors immédiatement. Il faut être droit dans ses bottes, je n’ai besoin de personne. Mon père est un peu comme un psychologue", poursuit-il amusé.

Son père dont il dit qu’il est "heureux qu’il n’ait pas été présent" sur place, ajoutant qu’on "ne s’attend pas à être sorti par un retardataire." Son père qui aurait été bien mal placé pour s’énerver, lui qui avait sorti le leader Juan Pablo Montoya en se faisant prendre un tour, sur le même circuit en 2001.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less