Formule 1

Verstappen ne se pense pas coupable de l’accrochage avec Raïkkönen

Une défense musclée mais correcte

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 juillet 2016 - 17:04
Verstappen ne se pense pas coupable (...)

Max Verstappen a fini cinquième du Grand Prix de Hongrie et après avoir perdu du temps derrière Kimi Raïkkönen au début du deuxième relais, le Néerlandais a tenu le pilote Ferrari en respect tout au long de la dernière partie de course. Leur duel a connu son point d’orgue avec le léger accrochage au deuxième virage, après que Verstappen ait défendu de manière musclée sa position. Une défense virile mais correcte selon le jeune pilote de 18 ans.

"Je pense n’avoir bougé qu’une fois" déclare Verstappen. "Ce serait étrange d’être pénalisé. Il a été optimiste en voulant passer à l’intérieur, il a été surpris que je me défende, il a bloqué ses roues et a percuté l’arrière de ma voiture, peut-être juste mon pneu. Ce sont des choses qui arrivent. J’étais cinquième avec personne devant, je n’avais qu’à me concentrer sur lui et je faisais simplement ma course".

expand_less