Formule 1

Une astuce trouvée pour passer outre les pressions minimums imposées par Pirelli ?

Mercedes est soupçonnée

Recherche

Par

12 mai 2016 - 15:58
Une astuce trouvée pour passer outre (...)

Il continue de se dire dans le paddock de Barcelone que certaines équipes auraient bien trouvé une faille afin de passer outre les pressions de pneus minimums imposées par Pirelli.

McLaren a écrit une lettre à la FIA afin de demander des clarifications à propos d’une astuce permettant de faire baisser les pressions des pneus pendant la course.

En 2016, Pirelli a imposé des pressions de pneus plus élevées que par le passé, une décision qui s’est avérée impopulaire et controversée.

Mais Pirelli et la FIA auraient bien constaté que deux équipes – un top-team et une équipe du milieu du peloton – affichaient constamment des pressions de pneus un peu inférieures à leurs rivaux durant la course.

Mercedes a nié être ce top-team : « De notre point de vue, tenter de réduire la pression des pneus causerait trop de dommages collatéraux ».

Tandis qu’Andy Stevenson, le directeur de Force India, affirme que la technologique requise serait trop coûteuse pour une équipe comme la sienne.

Red Bull et Toro Rosso seraient également suspectées d’avoir eu recours à cette astuce.

McLaren suspecte les équipes concernées d’avoir mis au point une jante à double paroi, dans laquelle la pression peut être libérée alors que la voiture est en train de rouler. Or la FIA a fait savoir qu’un tel mécanisme serait illégal.

Cette question a été brièvement abordée au cours de la réunion de mercredi entre les équipes et Charlie Whiting, et pourrait aboutir à une augmentation potentielle des pressions minimums.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less