Formule 1

Un GP d’Inde frustrant pour Lotus Renault GP

Adieu poussière !

Recherche

Par Olivier Ferret

30 octobre 2011 - 20:01
Un GP d'Inde frustrant pour Lotus (...)

LRGP a enduré un Grand Prix d’Inde frustrant. Les pilotes ont pu améliorer leurs positions de départ, cependant, démontrant la bonne performance de la R31.

Vitaly Petrov était l’un des trois pilotes à s’élancer avec les pneus durs. Il s’est arrêté au troisième tour pour chausser des tendres et au 33è tour pour passer un dernier train de tendres. Il termine 11è..

Bruno Senna s’est élancé en tendres, s’arrêtant pour passer un nouveau train au 22è tour et au 56è pour chausser un train de durs.

Eric Boullier, Team Principal et Directeur, confie : "Journée décevante et dans l’ensemble, ce week-end est celui des occasions gâchées. Il est très clair que nous avions la performance sur ce circuit, ce qui offrait une belle opportunité à l’équipe. Par moments, au cours des essais libres, nous avons pu le montrer. Mais nous n’avons pas été capables de sortir les quelques tours rapides nécessaires au bon moment. Il nous faut maintenant rassembler toutes nos forces pour les deux dernières courses pour terminer la saison sur une bonne note."

James Allison, Directeur Technique, ajoute : "C’est décevant de rentrer sans le moindre point alors que la voiture avait le potentiel pour finir huitième ou neuvième. Nous sommes partis du mauvais pied avec les deux voitures, la faute à de piètres qualifications, aggravées par la pénalité de Vitaly. Les bons départs des deux voitures ont atténué ces dégâts, mais le reste de la course s’est révélé pauvre pour les deux pilotes. Nous avions choisi une stratégie inversée pour Vitaly, afin de lui donner une chance de rouler plus longtemps dans un espace libre. C’est une manière correcte de profiter d’un bon rythme. Mais tout le bénéfice de cette option a été réduit à néant par son problème de doigt sur l’embrayage au premier arrêt. En conséquence, il est ressorti derrière Perez au quatrième tour et il est resté scotché dans cette position tout le reste de la course. Le rythme de Bruno au premier relais n’était pas bon et cela s’est combiné avec un problème de KERS au 8è tour. Il a récupéré une bonne cadence sur les 20 derniers tours, mais le mal était fait et il termine dans le sillage de Vitaly, hors des points."

Ricardo Penteado, Chef motoriste Renault Sport F1 pour le compte de LRGP, conclut : "Le circuit Buddh International a mis le RS27 à l’épreuve. Il réclame une bonne vitesse de pointe, avec de la souplesse et de la réactivité dans les virages relevés. Mais la quantité de poussière a rendu le challenge difficile. Cependant, la performance du moteur était bonne, malgré un problème de KERS sur la voiture de Bruno dès les premiers tours. Au bout du compte, le GP d’Inde se termine de manière frustrante. La performance était là en essais libres, mais les qualifications ont été décevantes, ce qui a compromis le résultat en course. Nous sommes passés tout près des points malgré nos mauvaises positions de départ. Mais ce n’était pas assez, aussi nous allons travailler encore très dur avant Abou Dhabi."

expand_less