Formule 1

Schumacher : Trop tôt pour donner un pronostic

Un état critique mais il faut attendre

Recherche

Par Olivier Ferret

30 décembre 2013 - 08:23
Schumacher : Trop tôt pour donner un (...)

Michael Schumacher a subi un grave accident hier et son traumatisme crânien sévère, suivi d’un coma, inquiète beaucoup sa famille, ses amis et le monde de la Formule 1. Son état critique, qui menace sa vie, est tout aussi alarmant. Plusieurs médecins affirment toutefois qu’il est trop tôt pour donner un pronostic.

"Concrètement, un traumatisme crânien qui entraine une intervention chirurgicale et un séjour en réanimation alors qu’il est arrivé en coma est une situation grave," reconnait sur le plateau de BFM TV le Professeur Denis Safran, chef du service de réanimation chirurgicale à l’hôpital George Pompidou de Paris.

"Maintenant pour le pronostic, il est bien tôt pour le donner. Il faudra voir l’évolution dans les prochaines heures, puis dans les prochains jours, puis dans les prochaines semaines."

L’ancien médecin de la F1, Gary Hartstein, a aussi fait de la pédagogie auprès des fans.

Concernant l’opération subie par Schumacher à son arrivée au CHU, il déclare "qu’au fur et à mesure que l’hématome se forme, l’augmentation soudaine de la pression sanguine provoque des symptômes soudains et spectaculaires. La pression doit alors être soulagée rapidement grâce à une intervention neurochirurgicale."

Quant au coma dont a souffert Schumacher à son arrivée, on ne sait pas encore s’il est artificiel ou non. "Le cerveau a besoin d’oxygène. Et pour intuber quelqu’un, afin de contrôler parfaitement son oxygénation, la personne doit être anesthésiée de manière profonde. Ca, c’est le coma artificiel, un coma qui s’apparente plus à un anesthésique prolongé et protecteur."

Pour Hartstein pas de pronostic non plus. "La qualité de sa guérison dépendra de différents facteurs. Bien entendu la gravité de la blessure initiale joue le rôle essentiel, il y a aussi la maîtrise de la pression quand l’hématome se forme. Enfin il y a la qualité des soins intensifs neurologiques et la rééducation."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less