Rosberg : Tu ne peux pas mener une guerre indéfiniment

"Au final cela n´amuse personne"

Recherche

Par Franck Drui

21 août 2016 - 14:25
Rosberg : Tu ne peux pas mener une (...)

Les tensions qui existent entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton semblent s’être calmées depuis leur accrochage au Grand Prix d´Autriche. Cet incident avait obligé Toto Wolff à leur donner un dernier avertissement, avant de devoir prendre d’éventuelles mesures disciplinaires.

Les deux pilotes Mercedes ne se font toutefois pas de cadeaux et n´hésitent pas à se lancer des piques, quand ils en ont l´occasion. Malgré cette ambiance, Nico Rosberg ne sous-estime en rien les capacités de son coéquipier.

« Lewis a un immense talent naturel, sur lequel il peut toujours se reposer » reconnaît l´Allemand.

« Peu importe qu´il arrive de New York, de la Barbade ou du Colorado : quand Lewis monte dans la voiture, il est tout simplement rapide. »

Il est connu que les deux pilotes des Flèches d´Argent ne mènent pas le même style de vie.

« Nous vivons sur deux planètes différentes : j´aime ma famille, lui aime le spectacle. Je ne suis pas jaloux de lui, au contraire. Il mérite ses deux titres avec Mercedes car il a tout simplement su marquer plus de points. Mais je n´abandonne jamais. »

Selon Rosberg, la relation avec le Britannique s´est améliorée.

« Nous avons beaucoup de respect l´un pour l´autre, parce que nous avons vu et compris que c´était la meilleure chose pour tout le monde. Tu ne peux pas mener une guerre indéfiniment, cela te fait perdre de l´énergie et au final cela n´amuse personne. »

Le pilote Mercedes parle également de l´un de ses compatriotes, qu´il considère comme un rival à toujours prendre au sérieux : Vettel.

« Sur la piste, c´est un vrai dur à cuire. On ne dirait pas comme ça, car il a l´air très sympathique devant les caméras et qu´il sourit beaucoup. Mais il n´est pas né de la dernière pluie. »

« Côté motivation, Seb est à fond, tout comme Schumi l´était. Il est aussi très ambitieux. Nous sommes pareils tous les deux : nous sommes toujours les derniers pilotes à quitter le circuit le soir. Parfois, nous quittons les bureaux des ingénieurs à 22h seulement. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos