Nasr : Un nouvel exploit à Melbourne paraît moins probable cette année

La concurrence devrait avoir beaucoup progressé

Recherche

Par Paul Gombeaud

8 février 2016 - 17:30
Nasr : Un nouvel exploit à Melbourne (...)

Felipe Nasr termine actuellement ses préparatifs pour la saison 2016 de Formule 1, sa deuxième dans l’élite du sport automobile.

Le Brésilien affirme qu’il se sent prêt à réaliser une belle année, mais les choses s’annoncent déjà assez compliquées pour Sauber, qui ne sera pas en mesure de faire rouler sa nouvelle monoplace avant la deuxième séance d’essais privés de Barcelone.

"Ce n’est pas idéal mais nous aurons plus de temps pour travailler sur la nouvelle voiture," a déclaré Nasr. "Je ne pense pas que ce sera un grand problème, même s’il nous restera seulement quatre jours pour comprendre la voiture de 2016 avant Melbourne. Il y aura beaucoup de nouveautés sur la monoplace, ainsi que sur le moteur Ferrari. Je ne m’attends pas à des débuts faciles, il faudra probablement un peu de temps pour tout optimiser, mais j’espère que nous serons en mesure de comprendre rapidement la monoplace."

Cinquième de sa première course à Melbourne en 2015, Nasr sait qu’un résultat semblable sera difficile à aller chercher cette année.

"J’espère avoir une opportunité semblable, mais nous pouvons voir que beaucoup d’équipes devraient progresser de manière significative. Mais je pense que nous ferons nous aussi un pas en avant. Mon objectif de la saison est d’être dans le top 10 lors de la plupart des courses. Nous manquions cruellement d’appuis aérodynamiques en 2015 et nous souffrions avec les pneus. J’espère donc ne plus avoir ces problèmes cette saison."

Le Brésilien fait également le point sur son évolution depuis un an.

"Je pense avoir beaucoup mûri et progressé, tant dans la gestion de ma monoplace que dans mes échanges avec les techniciens et, de manière générale, dans mon travail au sein de l’équipe. Je me sens plus fort et je sais que j’ai la confiance de l’équipe."

"Je suis optimiste pour cette année. Nous avons disputé l’intégralité de la saison 2015 avec la même monoplace et très peu de nouveautés. Nous avons su saisir toutes les occasions qui se sont présentées à nous, même si les weekends de course n’ont pas toujours été faciles. Mais l’équipe m’avait prévenu que ce serait compliqué avant que je signe mon contrat. J’espère que nous progresserons de manière significative, car je pense pense que nous le méritons."

Nasr évoque également le cas de Pastor Maldonado, qui a dû quitter Renault à quelques jours du début de saison, faute de sponsors pouvant respecter leurs engagements.

"La Formule 1 a beaucoup changé ces dernières années et même certaines des plus grandes écuries ont besoin de pilotes capables d’apporter un soutien financier. Mais il ne faut pas associer sponsor et manque de talent. Je suis très fier de représenter l’une des plus grandes entreprises de mon pays (Banco do Brasil) et je ne viens pas d’une famille riche."

Info Formule 1

Photos

Vidéos