Formule 1

McLaren : Le début de la fin pour Ron Dennis

Ron perd ses pouvoirs au conseil d’administration

Recherche

Par Olivier Ferret

26 avril 2013 - 07:45
McLaren : Le début de la fin pour (...)

Les finances de la nouvelle activité automobile de McLaren sont au plus mal et cela vient de coûter la place de membre exécutif du conseil d’administration au patron, Ron Dennis.

Âgé de 65 ans, Ron Dennis avait laissé les commandes de l’équipe à Martin Whitmarsh il y a plusieurs années déjà pour se consacrer à l’activité voitures de série du groupe McLaren, dont-il reste le président.

Pour la relancer après l’échec commercial de la McLaren SLR, il avait vendu la moitié de ses 30% d’actions Mumtalakat Holding, une société d’investissements basée à Bahreïn. Cela a notamment permis la construction d’une nouvelle usine à côté du Paragon Center pour construire les MP4-12C et la future supercar, la McLaren P1.

Le modèle économique était basé sur la vente de 3500 voitures par an, avec un seuil d’équilibre entre 2500 et 2800 voitures. Seule la moitié de ces 3500 voitures prévues sont vendues. La MP4-12C est jugée comme excellente par la presse mais pas assez "émotionnelle" face à sa concurrente, la Ferrari 458 Italia, qui continue à se vendre comme des petits pains.

Avec la construction de l’usine et les ventes très moyennes, Mumtalakat aurait déjà perdu plusieurs centaines de millions d’euros.

Ron Dennis n’a plus de pouvoir au conseil d’administration dont il reste un membre non exécutif grâce à son actionnariat de 15%. Il reste le président directeur général mais pour combien de temps encore ?

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less