Formule 1

Lowe est curieux de voir le DRS en action à Montréal

Il y aura deux zones d’activation

Recherche

Par

8 juin 2011 - 17:54
Lowe est curieux de voir le DRS en (...)

Pour la première fois cette saison, les équipes devront composer avec deux zones d’activation du DRS, à Montréal.

Paddy Lowe, l’un des ingénieurs du team McLaren, est curieux d’en voir l’effet, même s’il doute qu’il favorise grandement les dépassements.

« C’est la première course pour laquelle le système de DRS sera utilisable dans deux zones », explique-t-il. « La FIA a clairement le sentiment que ça va aider aux dépassements, sachant que c’est l’intérêt du DRS. Reste à savoir si ça va fonctionner. »

« Notre propre analyse – qui, je dois le reconnaître, n’a pas été extensive – semble indiquer que ça ne va pas particulièrement aider. Le DRS devrait être utile dans la première ligne droite à partir de l’épingle mais, dans la deuxième ligne droite, il devrait seulement servir la performance », ajoute-t-il.

Il a également soulevé une faille dans le système.

« En théorie, si vous avez doublé dans la première ligne droite, ironiquement le gars devant pourra continuer à utiliser le DRS dans la deuxième ligne droite, même s’il a déjà doublé, et il pourra ainsi creuser un écart. Nous devons attendre de voir comment ça va se passer », a-t-il conclu.

expand_less