Formule 1

Les pneus "durs" privilégiés en course ?

C’est ce que l’on pense chez Pirelli

Recherche

Par D. Thys

30 juillet 2011 - 13:31
Les pneus "durs" privilégiés en (...)

La principale préoccupation des pilotes et des équipes après les trois premières séances d’essais libres du Grand Prix de Hongrie concerne l’usure des pneumatiques. Les deux mélanges proposés ce week-end par Pirelli sont les plus tendres de sa gamme.

"Il me semble qu’il y aura trois arrêts en course," prédit Paul Hembery, le directeur de la compétition chez Pirelli. "Selon nos estimations, les pneus durs (les tendres de la gamme Pirelli) peuvent faire 24 tours et les tendres (les super tendres de la gamme Pirelli) devraient en faire 14, mais cela pourrait changer avec l’augmentation des températures."

"Si le temps reste comme aujourd’hui, les pilotes devraient se qualifier avec les tendres, prendre le départ avec eux et ensuite passer aux pneus durs," ajoute-t-il.

Selon Paul Hembery, les trois équipes de pointe usent leurs pneus plus ou moins de la même manière, mais sans entrer dans les détails pour des raisons évidentes de confidentialité.

En revanche, chez Mercedes c’est la soupe à la grimace. Ce matin, Michael Schumacher se plaignait après six ou sept tours seulement que ses pneus étaient morts et pourtant, c’était le mélange le plus dur...

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less