Formule 1

Les deux Ferrari terminent dans les roues d’une Red Bull

Dépasser était un peu plus compliqué

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 juillet 2016 - 16:49
Les deux Ferrari terminent dans les (...)

Manifestement frustré par une voiture inférieure aux Mercedes et aux Red Bull, Sebastian Vettel s’est plaint à plusieurs reprises des pilotes ignorant les drapeaux bleus, dans un langage fleuri, sans pour autant que les pilotes en question ne soient pénalisés. Un emportement dont il reconnaît qu’il était du à l’adrénaline.

"Je les ai demandées d’une manière plus polie qui n’a peut-être pas été diffusée" s’amuse-t-il. "Dans le feu de l’action, on pense toujours avoir perdu plus que ce n’est le cas mais pour être honnête je pense que ces pilotes ont fait un très bon travail car c’est toujours difficile d’être dans cette position. Les voitures remontent vite et les rétroviseurs sont petits, ça fait partie de la course, des fois on gagne, des fois on perd. C’était difficile de dépasser car j’étais revenu à une demi-seconde et je roulais une seconde plus vite, mais je n’ai rien pu faire. Ce n’est pas la première fois que l’on voit ça ici".

Kimi Raïkkönen a effectué une très belle remontée jusqu’à la sixième place grâce à une belle maîtrise du trafic et une stratégie agressive, mais a buté sur Max Verstappen avec qui il est allé jusqu’à l’accrochage.

"J’ai essayé de le dépasser d’abord par l’intérieur puis par l’extérieur, mais il a changé brusquement de trajectoire et je l’ai touché, c’est comme ça que c’est arrivé et je n’ai pas grand chose à ajouter" explique un Raïkkönen frustré. "La voiture était bonne mais il a manqué quelque chose car je n’ai pas réussi à dépasser Verstappen, mais elle se comportait bien et le rythme était bon".

Le Finlandais est frustré du comportement de Verstappen et bien que Vettel s’en était également plaint, l’Allemand considère qu’il ne faut pas pénaliser les batailles en piste : "Je pense que l’une de ses forces est justement qu’il est très agressif en piste et des fois on dépasse la limite mais je suis contre ces pénalités et ces règles compliquées. C’est ridicule et je crois que les gens se moquent de nous à ce sujet, il faudrait régler ce problème. Je comprends que Kimi soit frustré, mais comme je le disais, c’est une des forces de Max".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less