Formule 1

Le potentiel de Ricciardo était déjà évident chez Toro Rosso

Ce n’est pas une surprise pour tout le monde

Recherche

Par Olivier Ferret

3 septembre 2014 - 11:49
Le potentiel de Ricciardo était déjà (...)

La percée de Daniel Ricciardo au sommet de la Formule 1 cette saison, avec Red Bull Racing, a été une surprise même pour ceux qui le connaissaient le mieux comme Helmut Marko ou Christian Horner.

Mais cela n’a pas été le cas pour Luca Furbatto, l’ancien designer en chef de Toro Rosso, qui est parti il y a quelques mois de l’équipe de Faenza.

"J’ai été immédiatement frappé par son retour technique qu’il était capable de donner à l’équipe. Il était même incroyable de voir comment il arrivait à se souvenir avec précision du comportement de sa voiture même plusieurs heures après une séance," explique-t-il.

"A 300 km/h, il avait le temps et l’intelligence nécessaire pour penser à la gestion de l’ensemble de la voiture, ce qui est une grande qualité chez un pilote. Vergne était lui très limité dans son retour d’informations. Daniel était toujours notre point de référence," révèle Furbatto.

"J’ai déjà vu auparavant que des pilotes capables de donner beaucoup d’informations n’étaient pas toujours les plus rapides. Mais mes doutes ont rapidement disparu. Sa qualification à Bahreïn en 2012 a laissé tout le monde sans voix."

Évidemment Ricciardo avait quelques faiblesses, qu’il a su surmonter avec une autre approche.

"Ses départs, les premiers tours d’une course, sa gestion de la déception, ses entrées aux stands... mais à l’hiver 2013 il nous est revenu bien plus déterminé. Il a réduit son retour d’informations et s’est donné des priorités dans le développement. Il parlait beaucoup moins à la radio. Un simple ’Compris’ suffisait. Il a certainement entendu parler de la chance de remplacer Mark Webber alors il a affiné sa maturité en urgence et résolu tous ses problèmes."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less