Formule 1

Lauda : Red Bull doit se réconcilier avec Renault

Que leur reste-t-il sinon ?

Recherche

Par

25 octobre 2015 - 10:21
Lauda : Red Bull doit se réconcilier (...)

Avec Mercedes, Ferrari et même Honda (véto de Ron Dennis) qui ferment leurs portes à Red Bull, il apparaît maintenant qu’il ne reste plus à l’écurie de Milton Keynes que la solution de renouer avec son motoriste depuis 2014, Renault.

« Il faut qu’ils se réconcilient, affirme ainsi Niki Lauda. Nous savons que la situation avec Mercedes, Ferrari et Honda n’est pas bonne, alors que leur reste-t-il ? Il faut qu’ils acceptent un moteur Renault s’ils veulent figurer sur la grille de départ. »

« J’ai l’impression que Dietrich Mateschitz ne sait pas pour le moment s’il va rester ou s’en aller, déclare pour sa part Bernie Ecclestone au sujet du grand patron de Red Bull.

Il suggère même que Red Bull pourrait prendre une année sabbatique... en attendant un moteur Cosworth en 2017 (l’appel d’offres qui sera lancé la semaine prochaine). « S’ils veulent partir une ou plusieurs années, c’est possible. Nous serions heureux de les revoir ensuite en F1. A mon avis, Red Bull aura des problèmes en 2016 quel que soit leur moteur, à cause du timing. »

Et si Ecclestone et le patron de Red Bull, Christian Horner, ont insinué samedi que Mercedes était revenue sur sa parole quant à un accord pour fournir l’équipe autrichienne en 2016, Toto Wolff insiste : c’est bien Red Bull qui est responsable de ses propres problèmes.

«  Il n’y a actuellement aucune équipe privée de moteur. Il y a en revanche une écurie qui a volontairement mis fin à son contrat avec Renault. »

Et Lauda de répéter qu’il n’y a jamais eu d’accord avec Red Bull : « c’est vrai, j’ai rencontré Mateschitz. Mais nous n’avons rien conclu, nous ne nous sommes pas serrés la main (sur un accord) et il n’est jamais revenu nous voir. »

expand_less