Formule 1

L’actualité de la F1 en quelques brèves

Kobayashi, Hamilton, Red Bull...

Recherche

Par D. Thys

21 juin 2011 - 10:03
L'actualité de la F1 en quelques (...)

Kobayashi fait le bonheur de son équipe

Le Japonais Kamui Kobayashi fait le bonheur de l’équipe Sauber. Il faut dire que ce dernier a marqué des points à Montréal pour la sixième fois consécutivement. Kobayashi pointe désormais à la 11e place du championnat à un point seulement du duo de l’équipe Mercedes, Michael Schumacher et Nico Rosberg.

"Nous sommes très contents de lui," déclare Monisha Kaltenborn, la directrice de l’équipe Sauber. "Kamui est dans sa deuxième année de F1 et c’est déjà un leader. Son style de pilotage excitant est une très bonne chose pour l’équipe et aussi pour le public."

Anthony Hamilton parie sur son fils

Alors qu’il disposait d’une voiture capable de viser la victoire, aussi bien à Monaco qu’à Montréal, Lewis Hamilton n’a marqué que 8 points au cours de ces deux courses, ce qui le relègue à la quatrième place au championnat, à 76 points de Sebastian Vettel.

Cela ne décourage pas son père. "Si j’étais joueur, je miserais un peu d’argent sur les chances de Lewis de remporter le titre mondial. J’aurais de grandes chances de gagner, car il peut le faire," déclare Anthony Hamilton dans les colonnes du Daily Mail.

Red Bull aux USA : du NASCAR à la F1 ?

Selon certaines indiscrétions parues dans la presse américaine, Red Bull serait sur le point de mettre un terme à son implication dans le championnat NASCAR à cause d’un manque de résultats.

Red Bull ne devrait toutefois pas diminuer son effort financier aux USA puisqu’on lui prête maintenant l’intention de devenir le sponsor titre du Grand Prix des Etats-Unis qui fera son retour dans le calendrier de l’année prochaine grâce à une course organisée sur le nouveau circuit d’Austin au Texas.

"Le Grand Prix des Etats-Unis de F1 n’aura jamais l’ampleur et la renommée du championnat NASCAR, mais je suis persuadé qu’ils ne vont pas simplement mettre un terme à leur implication en NASCAR sans combler ce vide en se tournant vers un autre sport ou en devenant le partenaire titre d’un autre événement. Les Etats-Unis représentent un trop grand marché pour eux," déclare Zak Brown, spécialisé dans le marketing en F1.

expand_less