Formule 1

Horner se pose des questions stratégiques

Faut-il encore viser la pole position ?

Recherche

Par D. Thys

27 avril 2011 - 09:32
Horner se pose des questions stratégiques

Faut-il encore signer la pole position pour augmenter ses chances de remporter la course ? C’est la question que l’on se pose chez Red Bull et ailleurs, car désormais les dépassements sont facilités par le KERS, le DRS et les différents niveaux de fraîcheur des pneumatiques.

Certaines équipes se demandent donc s’il ne faut pas économiser quelques trains de pneus neufs pour la course au risque de compromettre sa position sur la grille de départ.

"On peut se demander quelle est la valeur des qualifications aujourd’hui," raconte Christian Horner dans les colonnes du Sunday Times. "Désormais les voitures peuvent se dépasser et avec la grande différence qu’il y a entre les pneus neufs et usés. Nous allons réévaluer l’importance d’être sur le haut de la grille de départ sur chaque circuit. Nos stratèges vont se pencher sur la meilleure façon d’aborder chaque week-end de course."

"Il faudra avoir des pneus neufs lors des moments cruciaux de la course, même si cela doit se faire au détriment de la qualification. Il faudra bien sûr effectuer de nombreux dépassements en course pour que cela fonctionne, mais Mark (Webber) a démontré que c’était possible. On peut même dire que si la course avait duré quelques tours de plus, il aurait été en mesure de gagner," ajoute Horner.

On se souvient en effet que Mark Webber avait terminé le Grand Prix de Chine sur la plus petite marche du podium après avoir pris le départ depuis la 18e place de la grille de départ. Quant à Vettel, parti depuis la pole position, il n’a devancé son équipier que d’un peu plus de deux secondes.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less