Felipe Massa veut continuer sur sa lancée

Après une belle quatrième place en Inde

Recherche

Par

31 octobre 2013 - 16:44
Felipe Massa veut continuer sur sa (...)

N’ayant plus que trois courses à disputer avec Ferrari, Felipe Massa aimerait terminer son histoire avec la Scuderia en beauté. Après une belle quatrième place en Inde, tous les espoirs sont permis pour Massa qui semble sur une bonne dynamique, notamment en qualifications où il a, pour plusieurs raisons, pris le dessus sur Fernando Alonso.

« Nous avons fait une belle course en Inde et j’espère en faire une belle ici aussi » déclarait le Brésilien ce jeudi à Abu Dhabi. « Il est trop tôt pour vraiment savoir comment notre voiture et celles des autres iront ici, pas vraiment Red Bull mais surtout Mercedes et Lotus, car le combat sera difficile avec ces deux-là puisque leurs voitures sont plus rapide. Mais nous ne lâchons rien et terminer à la deuxième place serait fantastique ».

« Je suis assez confiant sur notre potentiel et nos capacités à nous battre pour le podium et je pense que nous pouvons monter sur le podium d’une des trois courses restantes. Nous reconnaissons que notre voiture n’est pas assez rapide pour garantir cela, nous devons donc tout faire parfaitement, du tour de qualifications à la stratégie et surtout le rythme en course. Actuellement, nous pouvons faire tout cela en travaillant très dur » poursuit Massa.

Ce dernier a refusé de commenter les rumeurs l’envoyant notamment chez Williams et s’est contenté d’une phrase vague ouvrant la porte à n’importe quelle solution : « Le fait que nous soyons à l’aube d’un très grand changement de règles fait que tout peut se passer, et cela me motive à aller dans une équipe qui ne gagne pas actuellement car rien ne dit qu’elle ne sera pas compétitive l’année prochaine ».

Le marché est quelque peu saturé, entre les pilotes reconnus n’ayant pas de volant et les pilotes payants prêts à s’en acheter un. Felipe Massa envisage-t-il de payer pour rouler ?

« En F1, j’ai toujours roulé comme un pilote professionnel, payé pour courir et je n’ai jamais apporté d’argent pour m’acheter ma place et ça ne changera pas » continue-t-il, catégorique. « Amener des sponsors n’a jamais fait partie de ma carrière. Cela ne veut pas dire que je ne peux pas aider l’équipe à trouver un sponsor, mais ce n’est pas une condition de recrutement. Cette histoire de pilotes payants en F1 est une grande inquiétude. La F1 est le plus haut niveau du sport auto, c’est dommage d’imaginer un jeune pilote ayant le talent et les compétences d’arriver en F1, voire d’y être champion ne pas avoir sa chance. Ou qu’un très bon pilote perde sa place au profit d’un moins talentueux mais plus riche. Mais c’est comme ça depuis un moment ».

Ce qui attristerait Massa, en plus de ne pas courir, serait de ne pas voir de Brésilien en F1 : « C’est très important pour le Brésil d’avoir un pilote qui réussit en F1. Maintenant, je suis le seul et je n’ai pas de contrat pour l’an prochain. Si je ne cours pas l’année prochaine, ou si aucun autre Brésilien n’est sur la grille, ce serait une grosse perte pour notre pays ».

La carrière de Massa étant quoiqu’il arrive sur sa dernière partie, envisage-t-il déjà de pousser son fils à être pilote ? Les ‘fils de’ ont désormais une place plus ou moins importante en F1, et les exemples de ces dernières années montrent que, même si certains ont eu de la chance de porter leur patronyme, d’autres ont réellement hérité des capacités de leurs aînés.

« Je ne pousserai pas mon fils à être pilote, la décision viendra de lui. C’est mieux s’il est footballeur, je peux aller au stade le regarder et manger des frites. Ce serait mieux que tout ce bruit ! » conclut un Massa hilare.

Info Formule 1

Photos

Vidéos