Ecclestone confirme l’intérêt de Michelin

Mais il est peut-être trop tard ?

Recherche

Par Olivier Ferret

25 août 2013 - 09:04
Ecclestone confirme l'intérêt de (...)

Bernie Ecclestone a confirmé les informations que nous vous rapportions hier sur la volonté de Michelin de revenir en Formule 1. Le grand argentier admet toutefois qu’il s’est beaucoup avancé avec Pirelli pour 2014 et après.

"Michelin veut revenir mais nous avons signé des contrats (commerciaux) avec Pirelli depuis un certain temps," déclare Ecclestone.

Il se réfère aux contrats signés entre Pirelli, la FOM et les équipes. Selon Paul Hembery, 10 des 11 équipes ont déjà signé ces contrats.

Mais le contrat le plus important est bien celui qui doit lier Pirelli au sport et donc à la FIA. Cette dernière reste souveraine en la matière. Un appel d’offres lancé en septembre pour équiper des F1 en janvier serait "une farce" selon Hembery.

"Très honnêtement, une offre en septembre alors que l’on court en janvier serait grotesque. Il aurait fallu le faire en septembre dernier. Tout le monde aurait l’air ridicule dans ce scénario," déclarait-il hier, en réponse aux spéculations sur Michelin.

Tout cela laisse Hembery amer et Pirelli pourrait bien être le dindon de la farce. Il avoue : "j’ai l’impression que l’on cherche à utiliser la moindre chose négative pour nous pousser hors de ce sport. Nous n’avons même plus droit à une crevaison maintenant ?"

Il se réfère à l’incident survenu vendredi sur les pneus de Vettel et Alonso, dont les crevaisons ont bien été causés par une pièce de métal perdue par la monoplace de Raikkonen.

Selon certaines sources, outre le fait que Todt est un ardent défenseur supposé de Michelin, la FIA n’aurait toujours pas digéré les essais secrets menés avec Mercedes et les incidents des crevaisons à répétition de Silverstone.

Info Formule 1

Photos

Vidéos