Formule 1

Drapeau rouge à Sepang, la course a repris à 11h15

La course est interrompue après 8 tours sous la pluie

Recherche

Par D. Thys

25 mars 2012 - 11:15
Drapeau rouge à Sepang, la course a (...)

C’est sous une pluie légère et en pneus intermédiaires que les pilotes vont prendre le départ du Grand Prix de Malaisie. Vingt-trois pilotes sont alignés sur la grille de départ, car Pedro de la Rosa a calé sur la grille du tour de formation.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un excellent départ et s’engouffre en tête dans le premier virage devant Button, Webber, Grosjean, Schumacher, Vettel, Alonso, et Rosberg.

Quelques secondes plus tard, Michael Schumacher et Romain Grosjean partent à la faute après un probable accrochage. Grosjean confirmera à son retour au stand qu’il y a bien eu un contact et le franco-suisse attribue la responsabilité de cet accrochage à Michael Schumacher...

Le classement au premier passage : Hamilton, Button, Webber, Vettel, Alonso, Rosberg, Maldonado, Raikkone, Kobayashi, Massa, Perez, Di Resta, Hulkenberg, Vergne, Kovalainen, Schumacher, Ricciardo, Petrov, Glock, Pic, Grosjean, Karthikeyan, De la Rosa et Senna.

Très vite, certains pilotes rentrent au stand pour troquer leurs pneus intermédiaires pour des pneus pluie, car l’averse s’intensifie. Perez est le premier à rentrer dès la fin du premier tour. Massa, Glock et Pic s’arrêtent au 3e tour, quelques secondes avant que Romain Grosjean plante sa Lotus dans le gravier. Sa course est terminée.

Button, Alonso, Hulkenberg, Ricciardo, Petrov, Kovalainen s’arrêtent dans le 4e tour, Hamilton, Webber, Vettel, Rosberg, Maldonado, Raikkonen, Kobayashi, Schumacher au 5e.

La direction décide d’arrêter la course par un drapeau rouge à l’entame du sixième tour. Mais ce drapeau rouge se transforme quelques secondes plus tard par une neutralisation simple et la sortie de la voiture de sécurité. L’intensification de la pluie pourrait expliquer cette neutralisation.

Le classement derrière la voiture de sécurité : Hamilton, Button, Perez, Webber, Alonso, Vettel, Vergne, Massa, Rosberg, Karthikeyan, Hulkenberg, Di Resta, Raikkonen, Maldonado, Schumacher, Kobayashi, De la Rosa, Ricciardo, Petrov, Glock, Kovalainen, Pic et Senna.

Mais alors que le peloton achève son 8e tour, la direction de course décide d’interrompre la course par un drapeau rouge. Et cette fois-ci, il ne s’agit plus d’une erreur.

La direction de course décide de relancer la course derrière la voiture de sécurité à 17h15 (11h15 à Paris). Pour qu’il y ait une attribution complète des points, il faudrait que le vainqueur fasse au moins 42 tours. S’il ne devait pas y arriver, seule la moitié des points serait attribuée pour cette course.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less