Formule 1

Consignes : Mercedes excuse officiellement Hamilton

Il a eu raison

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2014 - 16:05
Consignes : Mercedes excuse officielleme

Mercedes a publiquement excusé aujourd’hui l’attitude de Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Hongrie, ce dernier refusant d’obéir à un ordre d’équipe lui demandant de laisser passer Nico Rosberg.

Le Britannique a plusieurs fois indiqué à la radio qu’il garderait sa position et ne ralentirait pas pour Nico.

Toto Wolff affirme aujourd’hui que Lewis Hamilton a eu bien raison.

"Quant la voiture de sécurité est sortie, nous avons séparé nos stratégies et nous nous sommes décalés des voitures devant, afin de nous créer des opportunité de gagner ou, au pire, de finir sur le podium," explique Toto Wolff cette après-midi.

"Quand nous avons fait ce choix, Nico roulait deux positions devant Lewis. Nico est alors parti sur une stratégie agressive à trois arrêts et Lewis est resté sur deux arrêts. Cela signifait forcément qu’à un moment ils allaient se croiser en piste et que nous aurions une situation à gérer."

"Quand nous avons donné cette consigne à Lewis, nous croyions qu’ils avaient encore tous les deux une chance de gagner. Mais Nico ne s’est jamais rapproché assez de Lewis pour le dépasser et nous n’étions donc plus à l’aise avec la demande que nous avions fait à Lewis."

"Notre mission, en tant qu’équipe, est de gagner des championnats et des courses. Nous avions pensé que nos deux pilotes pouvaient gagner et avions donc agi en conséquence. Il est habituel dans une équipe que deux pilotes qui sont sur différentes stratégies ne se gênent pas. Mais nous devons apprécier le fait que nous ne sommes plus dans cette situation maintenant," ajoute l’Autrichien.

Wolff insiste sur le fait que les deux pilotes continueront à être traités à égalité.

"Au début de la saison, Paddy Lowe, les deux pilotes et moi, avions trouvé un accord pour que Nico et Lewis puissent se battre librement pour la victoire, tant que c’était pour la victoire. De même notre priorité est toujours d’assurer à l’équipe une possibilité de gagner, quel que soit le pilote qui peut la décrocher. C’est pourquoi la décision de Paddy de donner cette consigne était en ligne avec notre politique."

"Nos pilotes restent donc libres de se battre pour toute la fin de la saison," conclut-il.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less