Formule 1

Berger : Renault n’a pas abordé l’ère du V6 turbo sérieusement

L’Autrichien tacle la marque au losange

Recherche

Par Olivier Ferret

10 septembre 2015 - 12:14
Berger : Renault n’a pas abordé (...)

Renault n’a pas abordé la nouvelle ère de la Formule 1 en 2014 avec assez de sérieux, sous-entendu argent, pour être compétitif. Red Bull en a payé le prix selon Gerhard Berger, qui continue à tacler le motoriste français.

"Cette séparation entre Red Bull et Renault était finalement attendue," déclare l’Autrichien, très proche du grand patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz.

"Red Bull et Renault se sont clairement éloignés ces derniers mois et j’ai cru comprendre que Red Bull a été très mécontente de la façon dont se sont déroulées ces deux dernières années en particulier."

"Renault a eu la chance de montrer qu’elle prenait la F1 sérieusement, et ils n’avaient qu’à mettre l’argent et les ressources nécessaires pour se battre contre la puissance de Mercedes. Nous n’avons jamais vraiment vu cela, ils ont au contraire reculé alors que Mercedes a capitalisé sur son énorme budget et sa technologie très avancée."

Red Bull et Toro Rosso devraient être motorisées par Ferrari. Un bon choix selon Berger, même si le moteur n’est pas encore au niveau du Mercedes.

"Ferrari essaye maintenant de vraiment rattraper leur retard. Ils font du très bon travail et ils ont, sans aucun doute possible, le 2ème meilleur moteur même s’il reste encore un écart conséquent avec Mercedes. Mais le moteur Ferrari est certainement bien meilleur que le Renault. Il semble que Renault n’a quasiment rien fait pour améliorer alors qu’ils ont toujours dit le contraire."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less