Motorsport

Les dernières nouvelles en provenance de Corse

A quelques heures du départ

Recherche

Par

12 mai 2011 - 11:51
Les dernières nouvelles en provenance de

Kopecky prédit un rallye difficile

Jan Kopecky prédit un Tour de Corse difficile pour les concurrents, en raison de son format particulier.

« Ce rallye ne sera certainement pas facile, principalement parce que les épreuves IRC sont généralement plus simples en termes de logistique. Ici, nous allons nous déplacer sur l’île. De plus, le programme comprend des départs très matinaux et des arrivées tardives. L’ensemble de l’équipe va devoir bouger en permanence. Tout ceci va se ressentir sur notre performance parce que nous ne dormirons pas beaucoup », a-t-il expliqué.

Magalhaes est bien préparé

Bruno Magalhaes a préparé son Tour de Corse en effectuant une ultime séance d’essais, mercredi, sur les routes de l’île. Il a bouclé 70 kilomètres au volant de sa Peugeot 207 S2000 et espère en tirer profit sur le rallye.

« Pour un pilote, il est toujours bon d’être dans la voiture et de faire des kilomètres, en particulier parce que je n’ai pas fait d’essais avant le rallye. Rouler ici est aussi important parce que ça vous donne un peu plus de feeling après les reconnaissances. Les spéciales sont difficiles mais je pense que ça peut m’aider », a-t-il indiqué.

Kangur sera surveillé en deux-roues motrices

Alessandro Mariani, responsable de la structure JAS Motorsport en charge du développement de la Honda Civic Type R, pense que ses pilotes Martin Kangur et Janos Puskadi seront à surveiller sur le Tour de Corse.

Ayant pu voir leurs progrès, il s’attend à les voir se battre aux avant-postes de la Coupe deux-roues motrices.

« Janos Puskadi sera l’objet de beaucoup d’attention, mais de nombreux regards seront également braqués sur Martin Kangur. Il n’a que 18 ans et mène de front ses études et sa carrière. Il a récemment terminé huitième d’un rallye national et a montré ses talents sur le rallye d’Ypres la saison dernière », a-t-il confié.

31 pilotes sont engagés dans la catégorie. Les autres favoris seront le tenant du titre Harry Hunt, l’italien Stefano Albertini et le français Eric Mauffrey.

Gardemeister aime la Corse

Toni Gardemeister a disputé le Tour de Corse à de nombreuses reprises et ne cache pas apprécier cette épreuve.

« C’est l’un de mes endroits préférés », confie-t-il. « J’aime ces routes et j’y ai roulé plusieurs fois. Pour cette épreuve, les routes seront différentes de celles que je connais, avec trois parcs d’assistance. Tout ceci est un gros défi pour toutes les équipes, mais nous sommes heureux d’être présents. »

Le Finlandais a marqué des points sur les deux premières manches de la saison.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less