Formule 1

La Commission F1 rejette l’idée des moteurs indépendants

Un vote ’contre’, à une large majorité

Recherche

Par Olivier Ferret

25 novembre 2015 - 07:32
La Commission F1 rejette l'idée des (...)

Hier soir, la Commission F1 a rejeté, à une large majorité, le plan de la FIA et de la FOM d’introduire des moteurs indépendants à bas coût en 2017.

Ces V6 2,5 L mono ou bi-turbo intéressaient pourtant trois sociétés : Ilmor, AER et enfin Mécachrome.

Le plan a pu passer le vote du Groupe Stratégie grâce aux voix de la FIA et de la FOM mais la Commission F1, qui réunit toutes les parties prenantes, a bloqué le projet qui ne sera donc pas soumis au vote du Conseil Mondial de la FIA.

On sait déjà que Mercedes, Ferrari et McLaren ont voté contre, ainsi que Sauber.

Mais la FIA dispose encore d’un atout, aussi fort que le véto de Ferrari : faire passer la proposition au Conseil Mondial de la FIA en invoquant un cas de force majeure.

Ce serait toutefois bien étonnant : selon les dernières informations, un compromis pourrait être trouvé. Le moteur actuel resterait inchangé pour 2016 et 2017 avant qu’une nouvelle règle moteur, plus simple et moins chère, soit adoptée en 2018. Cela permettrait aussi de rendre les moteurs bien plus sonores par la même occasion.

Hier soir, tout le monde semblait prendre en considération un tel compromis, très important pour l’avenir de la Formule 1.

expand_less