Formule 1

Domenicali plutôt satisfait de la course d’hier

Il préfère voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide

Recherche

Par Olivier Ferret

1er août 2011 - 10:22
Domenicali plutôt satisfait de la (...)

Comme McLaren ou Red Bull, Ferrari avait l’opportunité de gagner le Grand Prix de Hongrie grâce à des conditions météo tout aussi incertaines que les performances des voitures de tête étaient proches ce week-end. Finalement elle ne l’a pas fait mais Domenicali reste plutôt satisfait de la course d’hier.

"Si on considère tout ce qui s’est passé, on peut être raisonnablement heureux de l’issue de cette course. Nous avions certainement de meilleurs espoirs avant d’entamer cette course mais il semble qu’on ait connu le mois de juillet le plus pluvieux de l’histoire de la Formule 1 ! Je ne sais pas si c’est la réalité mais nous avons abordé les trois dernières courses dans les conditions qui nous plaisent le moins," commence le patron de la Scuderia.

Malgré la victoire manquée, il préfère voir les choses du bon côté. "La course a été marquée par beaucoup d’incidents et, pour le meilleur ou le pire, cela a fait la différence. Réussir à monter sur le podium dans ces circonstances reste positif et on doit voir le verre à moitié plein."

Il reste huit courses et Alonso a presque l’équivalent de quatre victoires de retard sur Vettel. Une situation irrattrapable mais Domenicali maintient le cap. "J’ai très grand espoir qu’après la pause estivale nous aurons toutes les chances de signer de très bons résultats. Bien sûr le championnat serait très ouvert sans Vettel mais on continuera à se battre pour le titre tant que cela devient mathématiquement impossible. Il nous reste une semaine de dur travail avant de devoir fermer l’usine, on va essayer d’arriver aussi bien préparé que possible pour le Grand Prix de Belgique."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less