Formule 1

Caterham proche d’une décision sur l’équipier de Pic

Plusieurs options possibles

Recherche

Par Olivier Ferret

15 décembre 2012 - 08:22
Caterham proche d’une décision sur (...)

Cyril Abiteboul, le nouveau patron de l’équipe Caterham en F1, a précisé au site officiel de la Formule 1 que Caterham travaillait sur deux types de piste pour l’équipier de Charles Pic en 2013. Une décision ne devrait plus tarder.

"Nous avons plusieurs options," confie le Français. "L’une d’elles est d’avoir à ses côtés un pilote duquel il pourra apprendre et qu’il pourra utiliser comme référence de ce que nous voulons pour nos pilotes."

Abiteboul fait ici clairement référence à un pilote d’expérience, tel que Kovalainen, qui attend toujours. Mais d’autres candidats de calibre sont aussi sur les rangs, tels Kobayashi et Alguersuari.

"Une autre option, plus radicale, est d’accepter le fait que 2013 est une année de transition pour continuer à construire l’équipe avant une période de plus grande stabilité en 2014, quand beaucoup de choses changeront. Nous évaluons les deux types de candidats et nous sommes proches de prendre une décision," ajoute-t-il.

Entre les lignes c’est clairement la voie d’un pilote payant qui est suggéré et là aussi les candidatures sont nombreuses pour l’équipe maintenant basée à Leafield, Van der Garde faisant office de favori à ce stade.

Période de transition ou non, Abiteboul veut du mieux en 2013. "Nous ne pouvons plus nous satisfaire d’être la meilleure des nouvelles équipes. J’aimerais pouvoir dire que nous avons lutté avec des équipes qui se trouvent devant nous, un peu comme ce qui s’est passé au Brésil. Peut-être avons-nous surestimé ce qu’il était possible de faire pour nous cette année. En 2013, je veux pouvoir revenir en fin de saison sur l’année et dire que nous avons continué à grandir, saisi toutes les opportunités qui se présentaient et surpris quelques personnes, sans compromettre la préparation pour 2014."

Le changement de règles va être un défi majeur. "Pour de petites équipes comme nous, 2014 est autant un risque majeur, à cause de notre taille, qu’une opportunité intéressante, notamment grâce à la qualité de notre relation avec Renault. Nous avons la capacité de le faire, nous sommes déterminés à nous battre encore plus fort pour y arriver alors j’espère qu’on se souviendra de 2013 pour les bonnes raisons."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less