Formule 1

Budgets : Ecclestone lance la guerre contre la FIA

Bernie ne va pas en rester là

Recherche

Par Olivier Ferret

6 avril 2014 - 15:37
Budgets : Ecclestone lance la (...)

A Bahreïn aujourd’hui s’est joué une acte important de la politique en Formule 1. Jean Todt, président de la FIA, refuse de revenir sur les nouvelles règles pour le moment, malgré les demandes de Bernie Ecclestone et Luca di Montezemolo. Qu’à cela ne tienne, Ecclestone a peut-être perdu une bataille avec l’arrivée des V6 turbo, mais il ne veut pas perdre la guerre.

Et cette guerre va se jouer sur le grand projet de la FIA d’imposer un plafond budgétaire aux équipes. Todt estimait le plafond à 150 millions d’euros. Proposition rejetée par Ferrari, Red Bull et Mercedes... dans une lettre en provenance d’Ecclestone.

Les trois équipes, qui font partie du Groupe Stratégie de la F1 tout comme McLaren, Williams et Lotus, proposent un plafond à 260 millions... ce qui ne changerait absolument rien pour elles !

Todt confirme que ce mouvement est aussi suivi par McLaren, Williams et Lotus : "Toutes mes discussions indiquaient que la majorité des équipes, la FIA et Ecclestone soutenait une limitation de budget. Maintenant, soudainement, les 6 équipes du Groupe Stratégie sont contre."

Impossible avec le blocage des 6 équipes d’aller plus loin dans les discussions pour un plafond à 150 millions.

Ecclestone utiliserait cette menace contre la FIA pour tenter d’obtenir des avancées côté spectacle. Sans cela, il serait même près à laisser tomber le nom de Formule 1, qui appartient à la FIA, pour adopter celui de GP1.

Les prochaines semaines s’annoncent encore chargées sur le plan politique.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less