Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Présentation du Grand Prix d’Abu Dhabi 2018

Le crépuscule de la saison au crépuscule de Yas Marina

F1


Miniboutik



On y est ! La dernière course de la saison arrive, et elle va se disputer sur le circuit Yas Marina, théâtre du Grand Prix d’Abu Dhabi ! Les deux titres sont joués, Lewis Hamilton et Mercedes ont remporté leur cinquième couronne respective, et l’absence d’enjeu pourrait nous donner une course intéressante, avec 20 pilotes décidés à terminer sur une bonne note.

D’autant que pour 12 d’entre eux, il s’agira de la dernière course dans leur équipe actuelle ! Fernando Alonso, Esteban Ocon, Stoffel Vandoorne, Marcus Ericsson, et certainement Brendon Hartley et Sergey Sirotkin ne seront plus sur la grille l’an prochain. Kimi Räikkönen, Daniel Ricciardo, Carlos Sainz, Charles Leclerc, Pierre Gasly et Lance Stroll changeront d’équipe.

Cette course sera la dernière de la réglementation actuelle, avant un passage à un aérodynamique simplifié qui devrait permettre davantage de dépassements. En attendant, les dernières courses ont apporté leur lot de surprises et celle-ci pourrait également y parvenir, tant la tenue des pneus est énigmatique sur les conditions changeantes du circuit, puisque la course se déroule au crépuscule.

Cela pourrait bien être le point faible de Mercedes, en difficulté avec ses gommes depuis plusieurs courses. L’équipe allemande n’a jamais été battue sur ce tracé depuis l’arrivée des V6 turbos hybrides, et il se pourrait en revanche que la fraîcheur joue en sa faveur sur la gestion des pneumatiques.

Le tracé :

Depuis le premier Grand Prix disputé à Yas Marina en 2009, le circuit a accueilli la finale du championnat à six reprises.

Dans le désert, les pilotes affrontent 21 virages en plein jour puis sous une nuit étoilée. Le tracé peut également s’enorgueillir d’une voie des stands souterraine et d’un hôtel surplombant la piste. Après un début rythmé, le secteur intermédiaire se compose de deux longues lignes droites où l’on peut dépasser grâce au DRS avant un final technique parsemé de virages à 90°.

Virage 1 – Négocié aux alentours de 150 km/h, le virage 1 mène à l’enchaînement rapide formé par le virage 2 et le virage 3. S’ils ne relâchent pas l’accélérateur en qualifications, les concurrents y réfléchissent à deux fois quand leurs monoplaces ont le plein d’essence.

Virage 2 – Décisif pour les réglages. Il faut un maximum d’appuis à l’avant pour éliminer tout sous-virage, un aspect qui définit l’angle des ailes sur l’ensemble du circuit.

Virages 5/6 – L’un des plus gros freinages. Les pilotes passent de 300 à 90 km/h avant le gauche-droite de la chicane.

Virage 7 – S’il est pris sur le deuxième rapport à environ 70 km/h, une bonne reprise à la sortie du virage 7 est capitale avant d’aborder la plus longue ligne droite du tracé, synonyme de première zone DRS.

Virage 8 – Les F1 atteignent 330 km/h avant un freinage important à 80 km/h en deuxième vitesse pour négocier le virage 8 et le virage 9. Une suspension souple est recommandée pour en chevaucher agressivement les vibreurs et en ressortir rapidement.

Troisième secteur – Après les longues lignes droites à mi-parcours, le final se compose d’un enchaînement de virages plutôt lents sollicitant les pneus et compliquant la gestion du tour.

Virage 11 – Une nouvelle ligne droite où l’on dépasse allègrement les 300 km/h dans la deuxième zone DRS avant le virage 11. Mieux vaut disposer d’une voiture apte à d’excellents changements de direction jusqu’au virage 13.

Virages 15/16/17 – Du rythme et des pièges avant un virage 17 où les pilotes doivent freiner et tourner en même temps.

Virage 18 – Un gauche passant sous l’hôtel caméléonesque avant un autre voyant les monoplaces flirter avec le rail.

Virage 20 – Une courbe moyennement rapide débouchant sur le dernier virage situé tout près de la ligne d’arrivée.

Du côté du moteur :

- Tracé typé « moyenne puissance », Yas Marina se révèle être particulièrement dur envers le moteur à combustion interne à cause de la longue ligne droite opposée (1200 mètres) avalée en quatorze secondes à plein régime.

- Plus de 50 % du tour est à pleine charge pour une moyenne atteignant 190 km/h. Ces chiffres sont comparables au Circuit Gilles-Villeneuve. La vitesse de pointe dépasse 330 km/h entre le virage 7 et le virage 8. Malgré le déficit affiché par rapport au Mexique et au Brésil, cela n’en reste pas moins impressionnant puisque les voitures évoluent au niveau de la mer. L’air y est donc bien plus dense et les niveaux d’appuis s’étalent dans la moyenne supérieure.

- La consommation au kilomètre est la cinquième la plus élevée de la saison après Melbourne, Montréal, Zeltweg et Sotchi. Si les deux premiers secteurs sont relativement économes, la nature « on-off » du dernier l’augmente considérablement. Ce phénomène est accentué par la faible altitude et la baisse des températures une fois le soleil couché.

Pneus

Super-tendres / Ultra-tendres / Hyper-tendres

Pronostic

Ferrari voudra remporter une dernière course pour ne pas finir la saison sur une mauvaise note, et en particulier Sebastian Vettel, qui n’a plus gagné depuis Spa-Francorchamps, mais Valtteri Bottas voudra aussi sauver une saison décevante, tandis que Daniel Ricciardo est décidé plus que jamais à signer un dernier podium avec Red Bull.

Podium : 1. Bottas / 2. Vettel / 3. Ricciardo

Les vainqueurs du Grand Prix d’Abu Dhabi

AnnéeCircuitVainqueurÉquipeMoteur
2017 Yas Marina Valtteri Bottas Mercedes Mercedes
2016 Yas Marina Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2015 Yas Marina Nico Rosberg Mercedes Mercedes
2014 Yas Marina Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2013 Yas Marina Sebastian Vettel Red Bull Renault
2012 Yas Marina Kimi Raikkonen Lotus Renault
2011 Yas Marina Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2010 Yas Marina Sebastian Vettel Red Bull Renault
2009 Yas Marina Sebastian Vettel Red Bull Renault

19 novembre 2018 - 08h31, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Calderón conclut ses essais avec 112 tours de plus à Fiorano
Info suivante : Alonso n’exclut pas un retour à temps complet en 2020


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC