Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Horner estime que la décision de passer chez Honda a été validée

Le moteur Renault manque de puissance... comme le Honda

F1


Miniboutik



Christian Horner estime que le manque de puissance du moteur Renault ainsi que le déficit en vitesse de pointe face à Ferrari et Mercedes ont confirmé la décision pour l’équipe de passer au moteur Honda pour 2019 et 2020.

"Vous pouviez voir à quel point nous étions vulnérables en ligne droite" explique Horner. "Nous étions grandement vulnérables, tant en attaque qu’en défense. En qualifications, nous étions plus rapides que Sebastian [Vettel] dans tous les virages, mais nous perdions du temps en ligne droite."

Le manque de puissance est précisément ce dont s’est plaint Pierre Gasly, dont le moteur Honda n’a pas fourni à la Toro Rosso une vitesse de pointe décente dans les longues lignes droites de Silverstone. Interpellé à ce sujet, Horner s’en tire par une pirouette.

"Les deux moteurs sont similaires actuellement, mais il s’agit du potentiel de développement. Ce week-end a été très dur pour Renault. On ne peut pas se cacher derrière les statistiques, il y a un écart à combler et j’espère que nous pourrons le faire avec Honda, car nous croyons en ce qu’ils développent actuellement."

"La réalité, c’est qu’il est temps de changer. Nous avons fait la même chose année après année. Nous voyons de vrais progrès du côté de Honda. Il semble que ce soit le bon moment, dans notre évolution, de choisir un chemin différent."

Il revient d’ailleurs sur cette course difficile : "Max [Verstappen] est d’abord passé en troisième place grâce au départ agité, et Daniel [Ricciardo] est revenu au cinquième rang. Apès la voiture de sécurité, nous avons pensé prendre la bonne décision en mettant nos deux pilotes en pneus médiums pour finir la course, mais aucun des deux n’était capable d’attaquer à cause de notre manque de puissance."

"C’est frustrant que Max ait abandonné plus tard après un problème de freins. Dans les derniers tours, Daniel a mis la pression sur [Valtteri] Bottas mais notre vitesse de pointe n’était pas assez bonne pour lutter contre Mercedes et Ferrari. C’est décevant de ne pas voir nos deux pilotes à l’arrivée mais nous serons prêts à nous battre dans deux semaines à Hockenheim."


9 juillet 2018 - 11h53, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Wolff estime la pénalité infligée à Räikkönen logique
Info suivante : Gasly : Arrêter de faire de la merde avec toutes ces pénalités


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC