Formule 1

Paddy Lowe a été surpris de travailler si vite chez Mercedes

Il pensait devoir attendre 2014

Recherche

Par

30 juin 2013 - 13:31
Paddy Lowe a été surpris de travailler si

Paddy Lowe a ressenti un véritable choc lorsque Mercedes lui a téléphoné pour lui demander de prendre son poste sept mois plus tôt que prévu. « McLaren et Mercedes ont réussi à trouver un arrangement dans lequel je n’étais pas impliqué » explique Lowe.

« J’ai reçu un appel, ce qui m’a fait un choc. C’était un virage à 180°, deux semaines avant que je prenne mes fonctions, il y a maintenant quatre semaines. Toto Wolff m’a appelé et j’ai fait comme si j’étais seulement ravi, mais c’était un gros choc. Ça m’a pris quatre jours pour m’en remettre ! »

Tout le monde doit cependant trouver son compte dans ce transfert et son influence dans l’équipe est évidente puisque les flèches d’argent monopolisent la première ligne en Angleterre, pendant que son ancienne équipe McLaren n’a placé aucune voiture en Q3.

« Tout se passe bien depuis que je suis là. Arriver sept mois plus tôt que ce qui était prévu signifie que je vais pouvoir me pencher sur le programme 2014. Deux jours après être arrivé je ne trouvais déjà plus le temps de faire ce qu’il y avait à faire. En 2014 nous aurons le plus gros changement de règlement qu’il m’ait été donné de voir. Ca me parait plus gros car je suis au milieu de tout ça, dans une position plus importante que celle à laquelle j’étais chez McLaren. Ce sont de gros défis ».

Lowe est arrivé chez Mercedes pour remplacer Ross Brawn à moyen terme en tant que directeur sportif. « J’ai remarqué que c’est une équipe bien plus jeune que McLaren, vous y voyez des hommes dont vous penseriez qu’il est là depuis toujours, et il est là depuis 13 ans. Chez McLaren, il serait un des ‘nouveaux’. Même après 20 ans je me sentais encore comme le nouveau dans les parages, c’était différent. J’étais à trois semaines de fêter mes 20 ans, ils m’ont dit que je leur avais évité l’achat d’une montre en or ».

« J’ai eu une super carrière là-bas, j’ai adoré y être, j’ai appris beaucoup de choses durant toute mon évolution chez eux » continue Lowe, heureux de relever un nouveau défi. « Mais je ne voulais pas finir en ayant travaillé dans une seule équipe toute ma carrière. Je voulais voir et faire autre chose, j’ai 51 ans, combien de temps me reste-t-il ? Ca semblait être le moment de changer ».

Le problème de Mercedes est le nombre d’hommes importants à sa tête, n’y a-t-il pas trop de concurrence ? « C’est l’image donnée de loin, mais c’est intéressant de voir comment ça fonctionne réellement. Ils ont fait d’incroyables progrès en un an. Les efforts sont bien répartis entre chaque personne, je m’y suis inclus et ça fonctionne. Nous avons besoin de cette force en profondeur, et certaines équipes sembles faibles dans ce domaine, alors qu’il n’y a rien d’anormal à ce que Mercedes ait autant de monde à sa tête ».

« Il n’y a pas de révolution dans l’équipe, c’est celle qui a été championne du monde en 2009. Vous ne pouvez pas gagner un championnat si vous n’avez pas une force globale concernant la conception, le développement et la gestion de la voiture. Nous disons toujours qu’on ne peut pas gagner sans un bon pilote et une bonne voiture. Et vous ne pouvez pas non plus gagner en produisant juste miraculeusement une voiture rapide. C’est possible si vous avez tout ce qu’il faut, et on a tout ce qu’il faut » conclut Lowe.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less