Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Ricciardo va chercher une victoire inattendue à Shanghai !

Le pilote Red Bull a dépassé tous ses rivaux en piste

F1


Miniboutik



Les qualifications ont mis en valeur les lacunes de la Mercedes et, à fortiori, les qualités de la Ferrari. Cette dernière et ses pilotes, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, ont devancé Valtteri Bottas et Lewis Hamilton d’une demi-seconde. Tout le monde s’attend désormais à une réaction des Flèches d’Argent en course.

La course se disputera sous le soleil et les températures plus élevées vont provoquer plus de dégradation sur les pneus, notamment sur les ultra-tendres, qui équipent les Red Bull, les Renault, Sergio Pérez, Romain Grosjean et Brendon Hartley au départ. L’équipier de ce dernier est à l’inverse en pneus médiums. Mercedes et Ferrari ne devraient pas utiliser ces composés.

Après un tour de formation disputé sans problème, les monoplaces s’immobilisent sur la grille alors que les feux s’allument puis s’éteignent les uns après les autres et c’est parti !

Räikkönen prend un meilleur départ que Vettel mais ce dernier prend le meilleur et le Finlandais se fait dépasser par Bottas en soulageant l’accélérateur ! Max Verstappen dépasse Lewis Hamilton et quelques virages plus tard, double Räikkönen à son tour !

Les deux Renault et les deux Force India se battent entre elles tandis que Lance Stroll a pris le meilleur départ, au 12e rang. Sergio Pérez accuse le pire départ puisqu’il pointe au 14e rang, six places derrière son rang sur la grille !

Vettel prend immédiatement le large, l’Allemand signe d’entrée un meilleur tour en course plus d’une seconde plus rapide que ses rivaux que sont Bottas et Verstappen.

Au troisième tour, Charles Leclerc dépasse Brendon Hartley, pourtant équipé des gommes les plus tendres. Cette dernière se dégrade-t-elle déjà ? Lewis Hamilton se plaint, lui, de la dégradation du pneu avant gauche sur sa monoplace. L’avant gauche est le plus sollicité ici et même sur les gommes tendres, qui équipent les Mercedes et les Ferrari.

Dans le cinquième tour, Esteban Ocon dépasse Lance Stroll pour le gain de la 12e place. Le Français se plaint d’avoir été gêné par Sergio Pérez au départ mais les images montrent que le Mexicain se battait avec une McLaren.

Un tour plus tard, c’est Romain Grosjean qui laisse passer Kevin Magnussen. La gomme la plus tendre du Français semble en difficulté et il laisse passer, non sans hurler à la radio que la consigne n’est pas correcte, son équipier plus rapide.

Stoffel Vandoorne dépasse Sergey Sirotkin pour le gain de la 15e place et derrière, Pierre Gasly dépasse Brendon Hartley. Soit la monoplace du Néo-Zélandais a un problème, soit les gommes ultra-tendres ne sont plus adaptées.

Fernando Alonso attaque, au bout de la ligne droite, Romain Grosjean qui ferme la porte à l’Espagnol. Le Français doit ruminer la consigne de son équipe puisque Kevin Magnussen ne décolle pas et reste à moins de deux secondes devant son équipier, lui-même attaqué par Alonso.

Comme Lewis Hamilton, qui a dit qu’il ne pourrait pas tenir un arrêt, Alonos déclare à son équipe qu’il faudrait passer au plan B. Grosjean, lui, se plaint de la stratégie de son équipe et déclare à la radio que Magnussen le gène désormais.

Au 11e tour, Vettel mène pour 2,6 secondes devant Bottas et pour cinq secondes devant Verstappen. Kimi Räikkönen est à près de 10 secondes tandis que Lewis Hamilton est à 11,2 secondes. Daniel Ricciardo est sixième à 13 secondes et devance de 10 secondes les Renault de Hulkenberg et Sainz, puis les Haas de Magnussen et Grosjean.

Au 12e tour, Brendon Hartley est le premier à s’arrêter et chausse les gommes médiums. L’équipe Toro Rosso doit être satisfaite des gommes les plus dures, montées sur la monoplace de Gasly, et les installe sur celle de Hartley.

Esteban Ocon est le deuxième à s’arrêter mais reprend les mêmes gommes, tendres, qu’au départ. Le Français va donc faire au moins deux arrêts.

Fernando Alonso attaque de nouveau Grosjean, à l’extérieur de nouveau, mais dans une grande courbe et hors trajectoire, l’Espagnol ne parvient pas à dépasser la Haas.

Carlos Sainz est le suivant à entrer dans les stands, tout comme Sergio Pérez. La Renault ressort en pneus médiums et l’autre Renault, de Nico Hulkenberg, rentre pour effectuer le même choix un tour plus tard.

Nico Hulkenberg remonte très rapidement et dépasse Gasly et Leclerc en un tour. Devant, les pilotes Red Bull et Grosjean sont les seuls à ne pas encore s’être arrêtés et à conserver les gommes ultra-tendres.

Carlos Sainz tente la même progression que son équipier mais bloque derrière Gasly. L’efficacité de Nico Hulkenberg contraste avec les difficultés de Sainz à se défaire de la Toro Rosso. L’Espagnol y parvient dans la ligne droite.

Il lui faut un autre tour pour se défaire de Charles Leclerc, dans la ligne droite, et l’Espagnol est à près de 5 secondes de son équipier. Ce dernier se défait d’ailleurs de Sergey Sirotkin. Romain Grosjean s’arrête et passe en gommes médiums.

Verstappen et Ricciardo s’arrêtent dans le même tour ! En ces temps d’inquiétude dans les stands, Red Bull tente un arrêt simultané et tout se passe parfaitement bien. Les deux hommes ressortent en gommes médiums en même temps.

Le risque pris par Red Bull est énorme et aurait pu coûter cher en cas de souci sur le premier arrêt. Hamilton passe aux stands et tente l’undercut face à Räikkönen. Il ressort au niveau de Magnussen mais s’impose face au Danois qui se fait directement dépasser par Daniel Ricciardo, juste derrière lui.

Bottas rentre à son tour et les Ferrari ne devraient pas tarder à s’arrêter car les pilotes tentant l’undercut gagnent du temps ! Verstappen s’est rapproché de Bottas avec un seul tour de moins, et Vettel plonge dans les stands au 21e tour !

Les deux monoplaces rouges ne s’arrêteront pas en même temps comme chez Red Bull, et Vettel ressort derrière Bottas ! Le Finlandais a fait un tour rapide et les Rouges n’ont pas pris de risque aux stands, ce qui était suffisant pour que Bottas aille dépasser l’Allemand !

On se retrouve donc dans une situation inverse à celle de la semaine dernière, avec Bottas devant Vettel pour une seconde et quelques dixièmes. L’Allemand va devoir aller chercher la victoire en piste.

Ferrari ne fait pas rentrer Räikkönen, ce qui est une décision incompréhensible. Le Finlandais risque de terminer sixième car il n’a aucun intérêt à rester en piste plus longtemps.

Au 24e tour, Räikkönen tourne près de deux secondes plus lentement que Bottas et Vettel. Le Finlandais n’a quasiment plus aucune avance et si Ferrari tente d’aller chercher les gommes ultra-tendres en fin de course, c’est perdu d’avance, tant le pilote aura perdu du temps.

Vettel se rapproche de Bottas qui revient lui-même sur Räikkönen. L’Allemand se rate en bout de ligne droite et laisse une petite marge à Bottas mais ce dernier ne dépasse pas Räikkönen.

Les trois hommes sont en moins de deux secondes et l’on comprend clairement que Räikkönen était là pour retenir Bottas !

Bottas dépasse Räikkönen dans le premier virage et Vettel dépasse aussi l’autre Ferrari. La manœuvre n’a pas fonctionné et Vettel va désormais devoir aller chercher la victoire tout seul ! En revanche, le sacrifice de Räikkönen n’était clairement pas justifié.

Ferrari fait rentrer ce dernier aux stands, et il ressort sixième ! Une stratégie qui fait de lui un numéro 2 clair, et il va être intéressant d’entendre les commentaires du Finlandais en fin de course.

Vettel reste dans la seconde de Bottas et doit impérativement rester dans la seconde du Finlandais s’il veut avoir sa chance grâce au DRS. Derrière, Charles Leclerc sort de piste et va dans les graviers, mais parvient à ressortir.

Au 30e tour, Pierre Gasly percute Brendon Hartley ! Une image qui ne va pas ravir les dirigeants de chez Toro Rosso. Il semble que ce soit une mésentente, Gasly ayant cru que Hartley le laissait passer. Les débris sont trop nombreux à l’épingle et la voiture de sécurité entre en piste !

Les deux Red Bull passent successivement aux stands et ressortent en pneus tendres, aux quatrième et sixième rangs. L’objectif, notamment pour Verstappen, sera d’aller chercher le podium à Lewis Hamilton.

Hamilton se plaint, durant la voiture de sécurité, de gommes trop froides. Ses pneus médiums sont plus difficiles à mettre en température que ceux des trois hommes derrière lui. En effet, les deux Red Bull et Räikkönen sont en pneus plus récents, et des tendres pour Verstappen et Ricciardo.

C’est reparti ! Vettel se rate à l’épingle et Bottas s’envole directement en tête ! Les positions ne bougent pas à l’avant mais Hamilton semble finalement plus rapide que Vettel ! Derrière, Alonso dépasse trois pilotes dans le premier virage et pointe au neuvième rang.

Grosjean est le grand perdant du premier tour de relance et pointe au 11e rang, hors des points. Il devance maintenant les deux Force India. Pierre Gasly écope de 10 secondes de pénalité pour avoir percuté Brendon Hartley

Ricciardo dépasse Räikkönen ! L’Australien prend la cinquième place et va remonter sur son équipier.

Verstappen attaque Hamilton par l’extérieur ! Le Néerlandais se rate dans une courbe rapide et sort de la piste, il y revient derrière son équipier ! Ricciardo est désormais dans le sillage de Lewis Hamilton et c’est lui qui a la possibilité d’aller chercher le podium !

Devant, Bottas possède 1,3 seconde d’avance sur Vettel, qui possède lui-même une avance similaire sur Hamilton. Riccirdo est collé dans les échappements de la Mercedes et Verstappen est à 1,5 seconde de son équipier. Räikkönen est à 1,2 seconde du Néerlandais.

Ricciardo attaque Hamilton ! Pourtant loin au freinage, l’Australien plonge grâce à un freinage très tardif, comme à son habitude, et oublie littéralement la Mercedes. L’Australien peut-il aller chercher la victoire ? Il est une seconde plus rapide que les leaders !

Meilleur tour en course pour Daniel Ricciardo ! L’Australien sait que la victoire est à portée ! Derrière, Verstappen dépasse Hamilton qui chute au cinquième rang !

Grâce au DRS, Ricciardo oublie également Vettel dans la ligne droite et se retrouve deuxième, à 1,2 seconde de Bottas !

Verstappen attaque Vettel et percute l’Allemand ! Les deux hommes partent en tête à queue. Ils repartent cinquième et sixième, mais Vettel perd une place au profit de Nico Hulkenberg. L’Allemand a un problème et se fait décrocher par la Renault. Une enquête est en cours sur l’incident.

Devant, Ricciardo attaque Bottas et passe ! L’Australien passe en tête et s’envole ! Il prend deux secondes au tour à Bottas ! Räikkönen, troisième, est dans le rythme de Ricciardo.

En tête, Ricciardo s’envole et possède désormais 4 secondes d’avance sur Bottas ! Il reste 19 tours !

La direction de course inflige 10 secondes de pénalité à Max Verstappen qui, s’il ne s’arrête pas d’ici-là, seront ajoutées à son temps final en course.

Ricciardo continue à prendre de l’avance avec un tour en 1’35"983, le meilleur jusqu’ici ! Derrière, Räikkönen n’est plus qu’à 1,4 seconde de son compatriote.

Derrière, Magnussen est en difficulté et voit successivement Alonso et Sainz le dépasser. Le suivant à viser la 10e place du Danois sera Esteban Ocon !

Räikkönen est proche de Bottas et voit son DRS activé, tandis que Verstappen prend le large sur Hamilton et ne devrait perdre qu’une place avec l’application des 10 secondes de pénalité.

Bottas se rate légèrement au 51e tour des 56 prévus et emmène légèrement Räikkönen au large de manière à conserver sa place. Le pilote Ferrari revient dans le sillage de son rival et va pouvoir tenter un nouvel assaut.

Brendon Hartley est le premier abandon de la course, au 53e tour, certainement à cause des dommages causés par l’accrochage avec Gasly.

Fernando Alonso est désormais dans le sillage de Sebastian Vettel ! La Ferrari a certainement été endommagée par le contact violent avec Verstappen. Devant, Verstappen est revenu au contact de Räikkönen.

Alonso prend la septième place ! Il dépasse Vettel et la Ferrari blessée n’arrive pas à rester dans le rythme. Vettel se plaint d’avoir été sorti de piste par Alonso.

Ricciardo signe encore le meilleur tour en course ! L’Australien n’a pas besoin de cela mais vole en tête de course ! Il reste un tour et Bottas va devoir faire attention à Räikkönen et à Verstappen, même si ce dernier, pénalisé, n’a aucun intérêt à attaquer les deux Finlandais.

Ricciardo en termine et remporte le Grand Prix de Chine avec près de 10 secondes sur Bottas, tandis que Räikkönen termine sur le podium ! Hamilton termine quatrième et Verstappen cinquième après application de la pénalité.

Hulkenberg termine encore sixième, devant Alonso et Vettel. Ce dernier termine huitième devant Sainz et Magnussen. Esteban Ocon échoue à la porte des points tandis que Grosjean et Gasly terminent 17e et 18e.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer 56 laps - 1h35m36.380s 2
02 Valtteri Bottas Mercedes AMG +8.894 1
03 Kimi Raikkonen Ferrari +9.637 1
04 Lewis Hamilton Mercedes AMG +16.985 1
05 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer +20.436 2
06 Nico Hulkenberg Renault F1 +21.052 2
07 Fernando Alonso McLaren Renault +30.639 1
08 Sebastian Vettel Ferrari +35.286 1
09 Carlos Sainz Renault F1 +35.763 2
10 Kevin Magnussen Haas Ferrari +39.594 1
11 Esteban Ocon Force India Mercedes +44.050 2
12 Sergio Perez Force India Mercedes +44.725 2
13 Stoffel Vandoorne McLaren Renault +49.373 1
14 Lance Stroll Williams Mercedes +55.490 1
15 Sergey Sirotkin Williams Mercedes +58.241 2
16 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +62.604 1
17 Romain Grosjean Haas Ferrari +65.296 2
18 Pierre Gasly Toro Rosso Honda +66.330 2
19 Charles Leclerc Sauber Ferrari +82.575 1
20 Brendon Hartley Toro Rosso Honda DNF 3

15 avril 2018 - 09h50, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Ricciardo : On passe notre temps à espérer que rien ne casse
Info suivante : Raikkonen content de sauver le podium


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC