Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Les innovations de 2019, ‘un pas dans la bonne direction’ selon Brawn

Un aileron avant simplifié pour plus de spectacle ?

F1


Miniboutik



La FIA n’a pas souhaité attendre 2021 pour modifier le règlement technique afin de faciliter les dépassements. Dès l’an prochain, l’aileron avant sera simplifié, et le règlement sera encore changé au niveau des déflecteurs et des ailerons arrière.

Le problème est bien connu de Ross Brawn, le manager des sports mécaniques, pour qui « nous avons un problème structurel avec ces voitures. »

« Je pense que personne ne le nie : elles ne peuvent pas courir quand elles sont trop proches entre elles » admet volontiers l’ancien ingénieur de Ferrari.

« Cependant, cette situation est masquée jusqu’à un certain degré. Nous voyons certaines voitures courir l’une contre l’autre, mais c’est parce qu’il y a des grandes différences sur le moment, comme sur la gestion des pneus ou sur d’autres éléments qui influencent alors la situation. Nous avons eu des courses formidables cette saison, mais en grande partie parce que les voitures étaient sur des stratégies pneumatiques différentes ou des stratégies différentes tout court. »

« Donc si nous regardons les courses qui ont été animées cette saison… eh bien, ce fut le cas parce qu’il y avait eu une voiture de sécurité, ou quelque chose dans le milieu de grille qui avait perturbé la course à un moment crucial. Ces évènements créent toujours de l’excitation, mais ils sont imprévisibles et arrivent par hasard. »

« Cependant, si nous avions des voitures qui pourraient courir l’une contre l’autre de manière plus efficace, alors, l’excitation serait décuplée et il y aurait plus d’acteurs se joignant à la mêlée. Donc un de nos objectifs centraux a été de comprendre les voitures actuelles pour regarder les solutions afin qu’elles puissent courir l’une contre l’autre de manière plus efficace. »

Certaines voix craignent que la FIA et Liberty Media aient agi trop vite, ce qui pourrait en réalité d’empirer la situation l’an prochain. Ross Brawn tient donc à les rassurer.

« Je pense que nous avons fait de véritables progrès dans le règlement qui sera introduit l’an prochain. Et ces premiers résultats seront utiles pour nous assurer d’aller dans la bonne direction pour 2021. Donc en 2019, vous verrez des ailerons avant simplifiés, et aussi des changements au niveau des déflecteurs, des ailerons arrière et dans d’autres zones. »

« Nous croyons que ce sera un pas dans la bonne direction. Et nous pourrons alors obtenir des données des voitures, pour comprendre quel impact les changements ont eu. Avec cela, nous allons pouvoir vérifier que nous allons dans la bonne direction. »

Le changement de règlement pour 2019 n’est ainsi qu’une première étape avant le grand chambardement prévu pour 2021. La FIA a justement dévoilé récemment trois concepts de monoplaces pour 2021, au look plus agressif.

« Nous recherchons à donner un nouveau style aux F1 » confirme Ross Brawn. « Sur le plan esthétique nous les voulons plus modernes et futuristes. Les nouvelles voitures auront l’air plus excitantes, de mon point de vue. C’est quelque chose de subjectif, mais la plupart des gens qui ont vu ces concepts ont trouvé que les voitures avaient l’air plus excitantes. Nous regardons aussi des choses qui ont un impact majeur sur la qualité d’une course. Et cela à voir avec la nature des voitures, mais aussi au différentiel de ressources entre l’avant et l’arrière de la grille. »

2021 pourrait également enfin la date d’un changement de règlement moteur, même si la dernière tendance est à la stabilité, puisqu’aucun nouveau manufacturier ne semble vouloir rejoindre la F1…

« Ce qui m’inquiète le plus, c’est la capacité d’un nouveau manufacturier à arriver en F1 » affirme Ross Brawn. « Nous avons quatre grands manufacturiers en F1 et nous ne voulons pas les perdre. »

« Mais en même temps, nous ne voulons pas arriver à une situation où le règlement technique actuel rendra trop difficile une arrivée en F1, au point qu’il faudra, pour un nouvel entrant, sept années pour espérer être compétitif. »

« Repartir à zéro dans le règlement technique est une opportunité pour quelqu’un qui arrivera en F1, et qui aura l’opportunité de commencer au moins en meilleure position, au lieu d’essayer de rivaliser avec quelqu’un qui aura pu développer constamment sa technologie depuis un long moment. »


24 septembre 2018 - 12h07, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : L’IndyCar confirme un intérêt de la part de McLaren et d’Alonso
Info suivante : Scott Dixon ne regrette pas de ne pas avoir tenté la Formule 1


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC