Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Abiteboul : On ne peut pas connaître le nom du champion avant la saison

La F1 doit changer rapidement

14 mars 2018 - 09h39, par Emmanuel Touzot 

Renault et son patron, Cyril Abiteboul, ont de nouveau expliqué vouloir finir au quatrième rang du championnat constructeurs cette saison. Le Français explique que Renault n’a pas pris de risque et a préféré continuer son développement de manière solide.

"Nous débutons cette saison avec une approche conservatrice" a expliqué Abiteboul. "Nous nous concentrons sur la fiabilité, qui est importante car nous avons une approche totalement différente avec la nouvelle boîte de vitesses, la nouvelle suspension, et ainsi de suite. C’est une grande nouveauté. L’an dernier, nous avons progressé de la neuvième à la sixième place et nous devons continuer".

Abiteoul pense que du côté du moteur, Renault est en train de réduire l’écart sur Mercedes et Ferrari, qui étaient en avance l’an dernier : "Nous visons des objectifs de fiabilité et de performance, mais ce n’est qu’un point de départ".

"Nous considérons Red Bull et McLaren comme des partenaires et non comme des clients. Nous garantissons que tout le monde est traité de la même façon. Mais c’est une chose que nous pourrions revoir au moment où la nouvelle génération de moteur arrivera en 2021".

Red Bull et Renault pourraient toutefois séparer leur route plus vite que prévu, dès l’an prochain : "C’est encore tôt pour le dire, mais je veux souligner une chose : Il n’y a pas eu une seule saison sans discussion intense avec eux, et nous sommes quand même ensemble depuis 12 ans. Je ne dis pas que nous serons encore ensemble l’an prochain mais nous voulons clarifier la situation rapidement".

Abiteboul explique ensuite qu’il veut voir la F1 changer dans les prochaines années : "On ne peut pas continuer comme cela. On ne peut pas connaître le nom du champion du monde avant la saison".

"Ce n’est pas sain, et ça n’aide personne. Nous devons travailler avec Liberty Media, mais aussi avec Ferrari, Mercedes, McLaren et les autres pour faire ces changements".

"Nous devons le faire sans endommager l’ADN de la Formule 1. La perception du public a changé et la recette des années passées ne marche plus dans un monde qui change sans cesse. Nous devons nous concentrer sur le sport, pas sur la technologie".


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Vettel assure que Ferrari a privilégié le roulage à Barcelone
Info suivante : La FIA autorise l’aileron soufflé de Renault
F1
Photos - GP de Singapour 2018 - Course (337 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Avant-course (194 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Samedi (519 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Vendredi (611 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Jeudi (318 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Course (430 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Avant-course (324 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Samedi (562 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Vendredi (598 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Jeudi (356 photos)
F1

F1
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC