Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Les Accords Concorde pourraient être finalisés ‘dans les prochains mois’

Chase Carey fait le point

10 août 2018 - 09h33, par Alexandre Combralier 

Chase Carey, PDG de la F1, sous la houlette de Greg Maffei, le PDG de Liberty Media, continue de mener les négociations avec les écuries pour signer de nouveaux accords Concorde, à partir de 2021. Règlement moteur, règlement châssis, mais aussi et peut-être surtout, redistribution de revenus et budgets plafonnés : les chantiers sont innombrables et les ambitions des Américains débordantes.

Toutefois, pour mener à bien ces négociations, Chase Carey doit faire avec l’opposition de plusieurs grandes écuries, dont en premier lieu Ferrari…

« Nous avons toute une série d’initiatives pour améliorer la compétitivité, l’action et l’imprévisibilité de la F1 » se réjouit Chase Carey. « Nous avons introduit des changements réglementaires pour 2019 et nous allons présenter une plus large liste de changements dans les semaines à venir, pour améliorer encore le sport. »

« De manière plus significative, nous continuerons à avancer en présentant une palette plus large de changements pour 2021 : cela concerne la structure des coûts, la redistribution des revenus, le règlement, et la gouvernance – ce que l’on nomme les Accords Concorde. »

« Nous avons fait de bons progrès avec les équipes et nous sommes tombés d’accord sur les objectifs des négociations. Et maintenant, il nous faut travailler sur les détails pour trouver les bons compromis, alors que nous finaliserons ces accords dans les mois à venir en vue de la saison 2021. »

Comme l’a précisé Chase Carey à ses actionnaires, c’est avec une ambition de long terme que Liberty Media veut restructurer le sport pour le rendre plus sain. Quitte à sacrifier les revenus à court terme ?

« Oui, nous nous préoccupons du court terme, mais au bout du compte, notre véritable objectif est de penser comment nous pourrons amener ce business à un autre niveau. Nous pensons qu’il y a une opportunité aujourd’hui pour y arriver. Donc c’est vraiment la première des priorités : amener le business là où nous pensons qu’il peut être. Cela ne signifie pas que nous allons détourner nos regards du court terme. Mais cette année, nous sentons qu’il y a un bon élan, nous sommes sur une bonne dynamique – nous n’avions rien de tel il y a un an encore. »

Conscient que les actionnaires recherchent aussi du rendement à court terme, Greg Maffei, le PDG de Liberty Media, vient au secours de Chase Carey.

« Chase, Sean Bratches et Ross Brawn ont fait un travail formidable pour apporter une nouvelle dynamique à la F1, qui habituellement, était plutôt tournée vers le court terme. Ils veulent plus largement construire les fondations d’un sport plus sain, pour qu’il puisse bénéficier à tous. Et je pense que cela va se révéler dans les Accords Concorde, où l’on trouvera probablement cet esprit de compromis, qui va bénéficier à tous dans le sport et avant tout à nos fans. »

Parmi les points qui bloquent encore, on sait que Ferrari est vivement opposée à une redistribution plus égalitaire des revenus…

« En fait, j’ai un bon pressentiment sur les discussions » tempère Chase Carey. « Nous allons rentrer dans les détails mais je pense que les parties sont d’accord sur les objectifs, la direction générale. Donc il faut trouver les bons compromis, une fois que nous serons rentrés dans les détails.

« J’ai un bon pressentiment, oui, sur la manière dont nous abordons, de manière plus globale, les négociations. Il y a un objectif qui est partagé pour y arriver, mais nous n’allons pas forcer les choses de l’extérieur en l’état présent. Mais notre objectif est d’avancer et d’essayer de conclure les Accords dans les mois à venir. C’est ainsi. »

« S’agissant de la redistribution des revenus, entre les équipes et entre nous et les équipes, à ces deux niveaux… cela fait partie de ces discussions menées plus sur le long terme - pour 2021. Mais c’est la première année que nous commençons ce genre de négociations. Pour le moment, nous menons ces discussions en privé avec les équipes, et ensuite, nous pourrons les finaliser. »

« Nous serions heureux de discuter de la situation des négociations, et de notre opinion au sujet de la réforme de la structure actuelle. Mais ces discussions sont menées entre les équipes et je ne vais pas beaucoup les commenter par conséquent, parce que je pense que de telles négociations sont le mieux menées en privé, entre nous et les équipes. »


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Brawn estime que la F1 n’est pas prête à passer à l’électrique
Info suivante : 5 courses en 6 semaines, ’ça nous a tués’ selon Wolff


F1
Photos - GP des Etats-Unis 2018 - Vendredi (750 photos)
Photos - GP des Etats-Unis 2018 - Jeudi (281 photos)
Photos - GP du Japon 2018 - Course (606 photos)
Photos - GP du Japon 2018 - Avant-course (355 photos)
Photos - GP du Japon 2018 - Samedi (935 photos)
Photos - GP du Japon 2018 - Vendredi (779 photos)
Photos - GP du Japon 2018 - Jeudi (495 photos)
Photos - GP de Russie 2018 - Course (455 photos)
Photos - GP de Russie 2018 - Avant-course (178 photos)
Photos - GP de Russie 2018 - Samedi (664 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC