Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Vettel et Ferrari matent les Mercedes à Sepang !

Victoire stratégique pour la Scuderia et Sebastian

F1


Miniboutik



Il fait chaud et la piste est sèche à quelques instants du départ du Grand Prix de Malaisie, deuxième manche du championnat 2015 de F1.

Ils ne sont que 19 à venir s’aligner sur la grille de départ puisque Will Stevens est forfait pour cause de soucis techniques sur sa Manor.

A l’extinction de feux, Lewis Hamilton prend un départ parfait alors que Sebastian Vettel défend sa position face à Nico Rosberg et garde l’avantage. Un peu plus loin derrière, Pastor Maldonado a une crevaison (contact avec Bottas) et doit rentrer.

Le top 10 au premier passage : Hamilton, Vettel, Rosberg, Ricciardo, Massa, Kvyat, Hulkenberg, Ericsson, Verstappen et Grosjean.

Kimi Raikkonen est lui aussi victime d’une crevaison (contact avec Nasr) et il doit faire pratiquement un tour complet sur trois roues avant de rejoindre son stand et poursuivre sa course.

En tête de la course, la Ferrari de Sebastian Vettel est dans le rythme des Mercedes, celle d’Hamilton qui est devant lui et celle de Rosberg qui le suit. Pendant ce temps, Marcus Ericsson plante sa Sauber dans le gravier et provoque la neutralisation de la course par une voiture de sécurité.

Les pilotes profitent de cette neutralisation pour rentrer et changer de pneus. Rout le monde ? Non, Vettel a préféré rester en piste et c’est désormais lui qui est en tête de la course. Cela va se jouer à la stratégie aujourd’hui…

Le classement au 6e tour derrière la voiture de sécurité : Vettel, Hulkenberg, Grosjean, Sainz, Perez, Hamilton, Ricciardo, Massa, Rosberg, Kvyat, Merhi, Verstappen, Bottas, Alonso, Button, Nasr, Raikkonen et Maldonado.

La course est relancée à l’entame du 7e tour et les Mercedes vont maintenant pouvoir remonter dans la classement, car Vettel pourrait prendre un avantage décisif si cette double remontée ne se passe pas bien..

En tête de la course, Vettel est le plus rapide, car les Mercedes sont dans le rythme des voitures qui les précèdent. Hamilton est déjà à la 4e place dans le 11e tour et Rosberg à la 7e.

Lewis Hamilton poursuit sa remontée et pointe à la deuxième place dès le 12e tour. C’est toutefois Vettel qui reste le plus rapide en piste avec ses gommes du départ ! Cela ne devrait plus durer, mais son avantage est de 10 secondes sur Hamilton. Rosberg est remonté à la 4e place mais il est déjà à 17 secondes.

Raikkonen et Sainz rentrent pour changer leurs pneus au 15e tour. Pendant ce temps, Pastor Maldonado reçoit une pénalité de dix secondes qui sera ajouté à son temps de course pour avoir été trop rapide derrière la voiture de sécurité. (Le Vénézuélien ne sera pas à l’arrivée de cette course)

Sebastian Vettel rentre pour changer ses pneus au 18e tour et reprend des pneus tendres (le mélange médium ici). L’Allemand remonte en piste en troisième position derrière Hamilton et Rosberg.

Ricciardo change ses pneus au 19e tour, En tête du peloton, Vettel est très largement le plus rapide en piste avec ses gommes fraîches. Il reprend un peu moins de deux secondes au tour sur les Mercedes…

Sebastian Vettel prend l’avantage sur Nico Rosberg dans le 22e tour et il poursuit sa remontée sur la première place de Lewis Hamilton. Quelques instants plus tard, Fernando Alonso rentre pour abandonner.

La Ferrari de Sebastian Vettel grossit dans les rétroviseurs de la Mercedes de Lewis Hamilton. Le Ferrari prend finalement l’avantage dans le 25e tour, car Lewis Hamilton rentre pour changer ses pneus qui étaient à la corde.

C’est donc Sebastian Vettel qui est en tête de la course devant Rosberg, Hamilton et Raikkonen. La Ferrari semble mieux gérer ses pneumatiques que la Mercedes et cela pourrait faire la différence.

Au 26e tour, Kvyat et Hulkenberg s’accrochent alors que Nico Rosberg rentre pour changer ses pneus.

Les pilotes de tête ont des stratégies différentes et il est difficile de savoir à la mi-course comment tout cela se terminera. C’est clairement un duel entre les Mercedes et les Ferrari.

Le top 10 au 30e tour : Vettel, Hamilton, Rosberg, Raikkonen, Sainz, Massa, Verstappen, Bottas, Ricciardo et Hulkenberg.

Grosjean et Perez s’accrochent dans le 30e tour, mais les deux pilotes peuvent poursuivre leur course. Les commissaires estiment que Perez est le responsable de cet incident et il reçoit une pénalité de dix secondes. Hulkenberg a reçu la même pénalité pour son accrochage avec Kvyat.

Raikkonen rentre au 35e tour pour chausser des gommes dures. Vettel fait la même chose dans le 38e tour. La Ferrari du champion allemand remonte en piste en deuxième position entre les deux Mercedes, celle d’Hamilton en tête et celle de Rosberg qui est désormais dans ses échappements.

Hamilton rentre au 39e tour pour chausser des gommes dures. Le Britannique voulait des tendres mais on lui signale que son dernier jeu est trop usé, et c’est Sebastian Vettel qui reprend la première place, en pneus durs également. La victoire va certainement se jouer dans les derniers tours.

A quinze tours de l’arrivée, Vettel mène la course devant Rosberg (+3”6) et Hamilton (+14”5). Raikkonen est en quatrième position, mais à plus de 40 secondes.

Rosberg rentre pour chausser des pneus tendres au 42e tour et remonte en piste à la 3e place. Le pilote Mercedes ne sera pas menacé par la Ferrari de Raikkonen trop loin derrière lui, mais il ne pourra pas non plus revenir sur Hamilton qui a 13 secondes d’avance.

Sebastian Vettel réussit à gérer son avantage en fin de course et remporte une victoire que personne n’osait espérer. On avait toutefois remarqué la très grande compétitivité de la Ferrari dès les premiers essais libres du vendredi.

Lewis Hamilton termine cette course sur la deuxième marche du podium et Nico Rosberg sur la troisième.

Suivent pour les points : Raikkonen, Bottas, Massa, Verstappen, Sainz, Kvyat et Ricciardo. A noter que plus loin dans le classement, Perez et Hulkenberg ont eu droit à leur pénalité de dix secondes, ce qui ne change pas grand-chose pour eux.

Notons aussi que la Manor de Merhi est à l’arrivée, ce qui était plutôt inespéré.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Sebastian Vettel Ferrari 56 laps - 1h41m05.793s 2
02 Lewis Hamilton Mercedes AMG +8.569 3
03 Nico Rosberg Mercedes AMG +12.310 3
04 Kimi Raikkonen Ferrari +53.822 3
05 Valtteri Bottas Williams Mercedes +1m10.409 3
06 Felipe Massa Williams Mercedes +1m13.586 3
07 Max Verstappen Toro Rosso Renault +1m39.085 3
08 Carlos Sainz Toro Rosso Renault +1 lap 2
09 Daniil Kvyat Red Bull Renault +1 lap 3
10 Daniel Ricciardo Red Bull Renault +1 lap 3
11 Romain Grosjean Lotus Mercedes +1 lap 3
12 Felipe Nasr Sauber Ferrari +1 lap 4
13 Sergio Perez Force India Mercedes +1 lap 2
14 Nico Hulkenberg Force India Mercedes +1 lap 3
15 Roberto Merhi Manor Ferrari +3 laps 0
16 Pastor Maldonado Lotus Mercedes DNF 4
17 Jenson Button McLaren Honda DNF 4
18 Fernando Alonso McLaren Honda DNF 2
19 Marcus Ericsson Sauber Ferrari DNF 2
20 Will Stevens Manor Ferrari DNS 0

29 mars 2015 - 10h49, par D. Thys 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Dennis dément tout froid avec Alonso
Info suivante : Alonso : cela s’est mieux passé que prévu


F1
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Jeudi (285 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Course (638 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Avant-course (198 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Samedi (622 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Vendredi (632 photos)
Photos - GP du Mexique 2018 - Jeudi (527 photos)
F1

F1
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC