Motorsport

ES 9 - 10 : chassé-croisé entre Basso et Mikkelsen

Les deux pilotes se battent à coup de dixièmes de seconde

Recherche

Par

7 juillet 2012 - 16:10
ES 9 - 10 : chassé-croisé entre Basso (...)

Spéciale 9 – Monte Benedetto 2 (6.82 kilomètres)

Petit regain de forme de la part d’Andreas Mikkelsen dans le deuxième passage du Monte Benedetto. Le Norvégien s’empare de la tête du rallye après avoir signé un temps de 3 dixièmes de seconde plus rapide que la Ford Fiesta RCC de Giandomenico Basso. La Skoda Fabia S2000 reprend donc, seule, les rênes de ce rallye très disputé. "J’ai changé de pneus, et c’est plus difficile que ce matin," s’est plaint Basso.

Mikkelsen et Basso sont seuls au monde à Saint Marin, et c’est Wiegand qui est le premier ‘viennent ensuite’. Il signe le troisième chrono de la spéciale, mais reste à plus de 30 secondes de l’Italien Umberto Scandola, troisième au général. Ces deux pilotes se battent à armes égales, puisqu’ils disposent de la même voiture que le leader, une Fabia S2000.

Malheurs pour les pilotes Peugeot. Germain Bonnefis est légèrement sorti de la route et a subi une crevaison, sans pour autant perdre de place au général. Alors que de son côté, le Suisse Laurent Reuche a arraché une roue de sa 207 et a été contraint à se retirer.

Spéciale 10 – Rofelle 2 (15.85 kilomètres)

Giandomenico Basso a décidé de ne laisser aucun répit à Andreas Mikkelsen. Comme ce matin, il se montre plus rapide que son rival sur Rofelle et revient à égalité parfaite au général. Au volant de sa Fiesta RCC de l’équipe A-Style, il a réussi à se ménager une avance de 0.3 seconde durant ce passage.

Le pilote Skoda Deutschland, Sepp Wiegand, grignote toujours un peu de temps sur Scandola. Mais ce n’est pour l’instant pas suffisant pour déposséder l’Italien du podium provisoire. A noter que l’expérimenté Juha Salo a du se retirer de l’épreuve en raison d’une fuite d’eau sur sa Ford Fiesta S2000 peu avant de prendre le départ de la dixième spéciale.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less