Formule 1

Silverstone rallonge le vibreur dans le virage de Chapel

Après les crevaisons lors de la fin de course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 août 2020 - 10:30
Silverstone rallonge le vibreur (...)

Les causes des crevaisons vues en fin de Grand Prix de Grande-Bretagne ont été révélées par Pirelli hier, qui a mis en avant la fatigue des pneus au terme de relais trop longs tentés par les équipes.

Mais le manufacturier pneumatique a donné d’autres idées, comme celle des pilotes qui seraient allés trop souvent rouler dans l’herbe dans le virage de Chapel, où un vibreur avait été raccourci avant l’événement, ce qui aurait pu causer du stress supplémentaires sur les pneus et leur structure.

Cependant, la FIA et la F1 veulent assurer au maximum la sécurité des pilotes et le vibreur qui avait été raccourci dans le virage de Chapel a été rallongé, comme l’a révélé Albert Fabrega, qui a pris une photo des travaux effectués entre les deux week-ends de Grand Prix.

Pirelli amènera des composés pneumatiques plus tendres comme prévu, ayant jugé que la composition des gommes n’aurait aucun effet sur les risques de crevaison. Les équipes devront, en revanche, respecter des relais plus courts, a prévenu le directeur de Pirelli, Mario Isola.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less