Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Retour sur la saison 2007 : Monaco

Une démonstration de force des McLaren

9 janvier 2018 - 14h06, par Emmanuel Touzot 

Après deux week-ends de domination de Ferrari, et particulièrement de Felipe Massa, l’équipe McLaren arrive à Monaco avec la ferme intention de se reprendre et de ne pas laisser la place au Brésilien de poursuivre sa série en cours.

La journée du jeudi voit Fernando Alonso signer les deux meilleurs temps dans chacune des deux séances. Lewis Hamilton, 2e de la séance du matin et 3e de la séance de l’après-midi, se voulait alors réaliste et comprenait qu’il pourrait difficilement conserver sa suprématie à Monaco, où il avait remporté chacune des courses qu’il y avait disputé dans les formules inférieures.

Bonne nouvelle pour le clan McLaren, les Ferrari sembent en grande difficulté avec Kimi Räikkönen 5e de la première séance et second de la deuxième. Quant à Felipe Massa, il ne rentre même pas dans le top 5 de la journée. Pour la concurrence, les écarts sont alors très serrés puisque Renault, BMW et Toyota parviennent à placer des voitures dans le top 5.

Les essais du samedi matin, perturbés par une forte pluie, ne permettent pas d’établir un chrono sérieux ni de préparer les qualifications. Pour prouver cela, c’est Adrian Sutil et sa Spyker qui signent le meilleur temps.

Le soleil de cette fin de mois de mai permet à la piste de sécher avant les qualifications et les pilotes s’élancent sous un soleil bien installé. Lewis Hamilton signe le meilleur temps de la Q1 avec 4 dixièmes d’avance sur son équipier. Les éliminés sont les deux Super Aguri, les deux Spyker, la Toro Rosso de Scott Speed et la Toyota de Ralf Schumacher.

En Q2 intervient la plus grosse surprise du week-end puisque Kimi Räikkönen percute les rails de sécurité de la piscine avant même de signer un temps, ce qui le condamne à partir 16e. Les six pilotes éliminés représentent six équipes différentes et seules McLaren, BMW et l’étonnante équipe Honda parviennent à placer deux voitures en Q3.

Une Q3 qui voit les McLaren verrouiller la première ligne, Alonso devant Hamilton. Massa sauve les meubles pour Ferrari et signe le troisième temps devant un autre Italien, Giancarlo Fisichella. Rosberg et Webber se partagent la 3e ligne devant les deux BMW en 4e ligne et les Honda sur la 5e.

La course se transformera rapidement en un défilé dominical des deux McLaren qui atomisent littéralement la concurrence. Hamilton protège Alonso au départ et personne ne revoit les monoplaces argentées lors des 78 tours qui suivront.

Hamilton, parfois plus rapide et parfois en retrait d’Alonso, reste sagement dans les échappements de l’autre McLaren, ce qui pousse la FIA à mener une enquête quant à des consignes données par l’équipe pour éviter tout accrochage. Elle en sera blanchie quelques heures après l’arrivée.

La course a vu quatre abandons, ceux de Liuzzi au 2e tour sur accident, de Webber suite à un problème de boîte de vitesses, et des deux Spyker. Sutil plante la sienne dans les rails au 53e tour tandis qu’Albers abandonne sur un problème mécanique à moins de 10 tours du but.

Rien de tout cela n’affecte la marche victorieuse des McLaren. Alonso termine 4 secondes devant Hamilton et relègue Massa, 3e, à plus d’une minute ! Pour couronner cette domination, les trois hommes seront seuls dans le même tour.

Fisichella, 4e à l’arrivée, est à un tour d’Alonso et devance les deux BMW de Kubica et Heidfeld. Alexander Wurz termine 7e devant Kimi Räikkönen qui sauve un point mais paie cash son accident en qualifications.

Au championnat, les deux pilotes McLaren se retrouvent à égalité après 5 courses, avec 38 points, et en possèdent 5 d’avance sur Massa et 15 sur Räikkönen. Chez les constructeurs, McLaren monte son avance à 20 points sur Ferrari grâce à ce doublé.


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Lowe minimise l’écart entre Force India et Williams en 2017
Info suivante : Prost : On va voir comment Sainz va évoluer
F1
Photos - GP de Singapour 2018 - Course (337 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Avant-course (194 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Samedi (519 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Vendredi (611 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Jeudi (318 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Course (430 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Avant-course (324 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Samedi (562 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Vendredi (598 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Jeudi (356 photos)
F1

F1
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC