Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Hülkenberg enchanté par les progrès de Renault depuis un an

L’écurie poursuit sa progression

F1


Miniboutik



Depuis le rachat d’une équipe Lotus en pleine décomposition financière, Renault réinvestit massivement dans l’usine d’Enstone pour en augmenter les capacités. Redevenue pleinement écurie d’usine, la marque française continue d’afficher des progrès encourageants. Lors de ces essais hivernaux, la fiabilité est au rendez-vous chez des Jaunes qui enchaînent les tours.

Nico Hulkenberg avait rejoint Renault pour donner un nouvel élan à sa carrière. En l’espace d’une année, l’Allemand mesure les paliers franchis par son écurie.

« J’ai le sentiment que l’équipe est beaucoup plus mature et qu’elle a augmenté ses capacités opérationnelles, que ce soit au niveau de la conception de la voiture, ou du kilométrage accompli en essais – ce que nous avons réussi est mille fois meilleur qu’en 2016. Donc tout cela est très, très bon. C’était notre objectif. Mais nous en avions aussi besoin pour parvenir à concrétiser notre projet. »

La performance suivra-t-elle à Melbourne ? Pour le moment, Renault semble plus ou moins être la quatrième force, mais il faut se méfier de toute conclusion hâtive… Nico Hulkenberg est en tout cas déjà très encouragé par ces essais catalans.

« Heureusement, Melbourne n’est pas très loin de nous et nous pourrons enfin courir de nouveau. Je me sens bien, dans un état d’esprit positif. Nous avons engrangé beaucoup de données en parcourant beaucoup de kilomètres et nous avons quasiment complété notre programme, ce qui n’est pas toujours usuel lors des essais hivernaux. Le gros point positif, c’est les données que nous avons collectées. Grâce à elles, nous aurons une bien meilleure compréhension de la voiture et nous pourrons mieux la développer plus tard dans la saison. »

N’y aurait-il donc aucun point faible à déceler dans ces essais hivernaux ? Perfectionniste, l’ancien pilote Force India et Sauber sait aussi que son équipe conserve des marges de progression.

« Nous avons eu quelques pépins et autres problèmes ici et là, mais c’est normal quand on a une nouvelle voiture et de nouveaux systèmes. Il y a beaucoup de nouvelles choses sur la voiture. Mais il se peut que vous ne voyiez pas tout ce qui se passe à l’abri des regards. Les ingénieurs et les designers ont adopté une approche assez agressive sur beaucoup de points, donc nous avons appris de nouvelles choses et nous avons eu quelques surprises. Mais sinon, rien de très préoccupant. »


8 mars 2018 - 18h34, par Alexandre Combralier 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Barcelone II, jour 3 : Le chrono de Vettel a tenu, des gros roulages cet après-midi
Info suivante : Verstappen en termine de sa pré-saison par 850 kilomètres !


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC