Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Hamilton s’impose en Hongrie, Bottas offre un double podium aux Ferrari

Mercedes se dirigeait vers le doublé

F1


Miniboutik



Après des qualifications disputées dans des conditions dantesques, la course se précise sous un soleil de plomb, avec plus de 30 degrés dans l’air et 57 sur la piste ! Les voitures ont été ouvertes au maximum, le capot moteur des Mercedes est notamment doté d’une grande ouverture pour évacuer de l’air chaud.

Lance Stroll sera le seul à ne pas se présenter sur la grille, puisqu’il partira des stands après que son équipe a changé des pièces sur sa voiture, remettant notamment l’ancien aileron. De fait, Stoffel Vandoorne, Charles Leclerc, Esteban Ocon, Sergio Pérez et Sergey Sirotkin gagnent une place sur la grille.

Les deux pilotes Mercedes et Kimi Räikkönen s’élancent en pneus ultra-tendres tandis que Sebastian Vettel va tenter le pari des pneus tendres, afin de pouvoir rester en piste plus longtemps que ses rivaux !

C’est parti ! Les Mercedes contrôlent au départ et gardent la tête de la course, derrière, Vettel s’élance un peu mal mais fait l’extérieur à Räikkönen dans le virage 2 pour prendre la troisième place.

Max Verstappen est cinquième devant Pierre Gasly, Kevin Magnussen, Carlos Sainz, Brendon Hartley et Nico Hülkenberg. Daniel Ricciardo se plaint d’un souci et de dégâts possibles tandis que Charles Leclerc abandonne !

Le ralenti montre un gros contact entre Marcus Ericsson et Ricciardo au départ. L’écart augmente légèrement entre les leaders mais Vettel résiste avec ses pneus plus durs, et Max Verstappen est au ralenti ! C’est un nouveau problème mécanique pour Red Bull et le deuxième abandon de la course, Pierre Gasly est cinquième !

Sebastian Vettel perd un peu de temps derrière Bottas mais réussit sa stratégie en pointant à 6 secondes après déjà dix tours, ce qui pourra lui permettre d’avoir une piste claire et peu de retard lorsque les Mercedes s’arrêteront.

Räikkönen a des problèmes de boisson et ses mécaniciens lui expliquent que la voiture n’a pas été connectée au système permettant de s’hydrater... la course s’annonce très longue pour le Finlandais !

Derrière, Daniel Ricciardo continue à remonter après sa touchette du départ qui l’avait repoussé au 16e rang, et il revient à la neuvième place au 13e tour après de belles manœuvres.

Pendant ce temps, Romain Grosjean se plaint d’être à la limite au niveau de ses gommes, la forte température en piste devant déjà donner des dégradations importantes. Daniel Ricciardo dépasse Brendon Hartley au virage 1 dans le 14e tour.

Räikkönen s’arrête au 15e tour et ressort sixième derrière Kevin Magnussen, en pneus tendres, après un arrêt légèrement rallongé. Mercedes va tout de même devoir se méfier des temps au tour du Finlandais, qui pourrait faire l’undercut.

Valtteri Bottas s’arrête dans la foulée et ressort nettement devant Räikkönen. Il repart derrière Gasly mais se défait du Français peu de temps après, fort logiquement. En revanche, c’est bel et bien Kimi Räikkönen qui est le plus rapide en piste.

Daniel Ricciardo continue sa remontée et se défait désormais de Sainz puis Magnussen, non sans avoir buté un peu plus sur le Danois. Désormais, il n’y a plus que Gasly pour le séparer des autres voitures de pointe. Vettel s’est légèrement raté mais pointe toujours à sept secondes de Hamilton.

Nico Hulkenberg s’arrêt au 25e tour et ressort au 14e rang après un très bel arrêt de 2,8 secondes. Hamilton demande à s’arrêter, alors qu’il perd un peu de temps sur Vettel, mais Mercedes lui demande de rester en piste.

Hamilton rentre finalement mais les pneus tendres ne semblent pas optimaux sur la Mercedes, va-t-il avoir des difficultés à garder la tête de course ? Il ressort en tous cas nettement devant Bottas.

De nouveau, Daniel Ricciardo fait une nouvelle victime dans le premier virage en la personne de Pierre Gasly et s’empare de la cinquième place ! Et Lewis Hamilton signe le meilleur temps avec ses gommes neuves !

Sebastian Vettel accélère et reprend une poignée de dixièmes à Hamilton au tour, ce qui complique les affaires de Hamilton dont la fin de course devrait être très compliquée.

Derrière, Kimi Räikkönen est nettement plus rapide que Bottas et revient sur son compatriote, à un peu plus d’une seconde. Kevin Magnussen passe aux stands après 31 tours en pneus ultra tendres.

Lewis Hamilton accélère un peu et reprend du temps à Sebastian Vettel, avec un écart qui redescend à 13,6 secondes

On atteint la mi-course avec le 35e des 70 tours, Sebastian Vettel a désormais 12,2 secondes d’avance sur Lewis Hamilton, qui a une avance similaire sur Valtteri Bottas. Ce dernier est sous la menace de Kimi Räikkönen, et seulement cinq secondes devant Daniel Ricciardo qui doit encore s’arrêter.

Pierre Gasly s’est arrêté au 33e tour et a gardé sa sixième place devant les McLaren d’Alonso et Vandoorne, qui sont à une poignée de secondes de la Toro Rosso mais doivent encore s’arrêter et reculeront derrière Kevin Magnussen, neuvième. Il en va de même pour Esteban Ocon, dixième, qui rendra sa place à Carlos Sainz lors de son arrêt.

Lewis Hamilton reprend plus d’une seconde au tour à Sebastian Vettel, la question restant de savoir à quel point il aura abîmé ses gommes en attaquant, puisque la Mercedes est toujours plus difficile avec ses pneus.

Bloqué derrière Bottas, Räikkönen est rappelé aux stands, et il se pourrait que le Finlandais de chez Mercedes en fasse de même. En attendant, Bottas signe le meilleur tour en course tandis que Hamilton, dans le trafic perd du temps.

C’est le moment que choisit Vettel pour rentrer aux stands ! Ce sont des gommes ultra-tendres qui sont montées sur la Ferrari après un arrêt raté, et Vettel ressort derrière Bottas ! La stratégie est loin d’être réussie pour la Scuderia !

Vettel tente sa chance derrière Bottas et ne parvient pas à doubler la Mercedes, il doit donc reculer un peu pour laisser refroidir ses gommes. Dans le même temps, son équipier signe le meilleur temps avec des gommes tendres neuves, cela va-t-il forcer Bottas à rentrer ?

Le seul avantage pour Vettel est que son attaque oblige Bottas à attaquer aussi, et les deux hommes ne sont plus qu’à 7 secondes de Hamilton. Les McLaren s’arrêtent et ressortent en médiums, non sans avoir réussi à garder les huitième et neuvième places.

Daniel Ricciardo s’arrête aux stands au moment où Lewis Hamilton prend un tour à Fernando Alonso. Hamilton accélère une fois sorti du trafic et reprend du temps à ses poursuivants.

Vettel reçoit l’annonce à la radio que Bottas ne s’arrêtera plus et qu’il devra aller le chercher en piste. Le problème est que l’Allemand est à plus de deux secondes de Bottas qui gère parfaitement son rythme. Fort logiquement, Daniel Ricciardo signe le meilleur tour en course avec des gommes ultra-tendres neuves.

Romain Grosjean se plaint de n’être que 11e et il admet à la radio qu’il ne pourra pas aller chercher Sainz et les McLaren, tandis que ces dernières ont prolongé leur premier relais et réussi à aller chercher des places provisoires dans les points.

La McLaren de Vandoorne est au ralenti au 51e tour, le Belge n’a vraiment pas de chance alors qu’il faisait une course à proximité de son équipier.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée, les mécaniciens sortent les pneus neufs chez Mercedes mais l’incident ne dure pas assez longtemps et l’équipe allemande n’ose pas envoyer Bottas aux stands, contrairement à Renault qui arrête Hülkenberg.

Le ralenti et la communication radio de chez McLaren confirme un problème de boîte de vitesses pour Vandoorne.

Räikkönen remonte fort sur Bottas et Vettel et n’a plus que sept secondes de retard sur son équipier, tandis que ce dernier va de nouveau tenter de dépasser le pilote Mercedes.

La Mercedes de Bottas semble en difficulté et Vettel est au contact ! L’Allemand devrait pouvoir attaquer de nouveau dans peu de temps, puisqu’il a des pneus plus rapides et plus frais.

Bottas est en grande difficulté avec ses pneus et le dit à la radio, Vettel est à l’attaque mais ne parvient pas à passer, et Räikkönen est revenu à trois secondes des deux hommes !

Le Finlandais a fait la jonction malgré des difficultés à dépasser Sergey Sirotkin, et Bottas, Vettel et Räikkönen se tiennent en une seconde et demie !

Malgré ses meilleures gommes, Vettel semble incapable de se placer dans l’aspiration de la Mercedes et ne parvient pas à revenir en ligne droite avec le DRS, ce qui va à l’encontre de ce que disait Mercedes en Allemagne au sujet d’un surplus de puissance du moteur Ferrari.

Vettel estime à une seconde et demie au tour le temps perdu derrière Bottas, ce qui le ferait aller aussi vite que Lewis Hamilton.

Le pilote Ferrari est dans l’aspiration à l’entame du 65e tour, il décroise à l’épingle et attaque ! Vettel se rabat devant Bottas qui rate son freinage et percute Vettel, sans causer de dégâts à la Ferrari.

L’aileron avant de Bottas est touché et le Finlandais est lent, il se retrouve désormais sous la menace de Daniel Ricciardo alors que Räikkönen était immédiatement passé devant Bottas.

La Mercedes souffrante va être ramenée dans cet état vers l’arrivée mais Ricciardo attaque ! Il se porte à l’extérieur et Bottas le touche ! La Red Bull souffre énormément avec le fond plat abîmé, tandis que le ponton de la Mercedes est éventré ! Mais les deux hommes sont encore en piste et Ricciardo revient !

Ricciardo passe Bottas à l’entame du dernier tour et Hamilton remporte la course ! Vettel termine deuxième devant Räikkönen, Daniel Ricciardo termine quatrième en étant parti 14e, tandis que Bottas, cinquième, devrait être pénalisé pour ses deux accrochages.

Pierre Gasly signe une très belle sixième place devant Magnussen, Alonso, Sainz et Grosjean.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 70 laps - 1h37m16.427s 1
02 Sebastian Vettel Ferrari +17.123 1
03 Kimi Raikkonen Ferrari +20.101 2
04 Daniel Ricciardo Red Bull Tag Heuer +46.419 1
05 Valtteri Bottas Mercedes AMG +50.000 2
06 Pierre Gasly Toro Rosso Honda +73.273 1
07 Kevin Magnussen Haas Ferrari +1 lap 1
08 Fernando Alonso McLaren Renault +1 lap 1
09 Carlos Sainz Renault F1 +1 lap 1
10 Romain Grosjean Haas Ferrari +1 lap 1
11 Brendon Hartley Toro Rosso Honda +1 lap 1
12 Nico Hulkenberg Renault F1 +1 lap 2
13 Esteban Ocon Force India Mercedes +1 lap 1
14 Sergio Perez Force India Mercedes +1 lap 1
15 Marcus Ericsson Sauber Ferrari +2 laps 1
16 Sergey Sirotkin Williams Mercedes +2 laps 1
17 Lance Stroll Williams Mercedes +2 laps 1
18 Stoffel Vandoorne McLaren Renault DNF 1
19 Max Verstappen Red Bull Tag Heuer DNF 0
20 Charles Leclerc Sauber Ferrari DNF 0

29 juillet 2018 - 16h53, par Emmanuel Touzot 

Nouveau : postez vos commentaires sous l'article !



Bookmark and Share
Plus
Info précédente : Abiteboul : Cela fait des semaines que nous discutons avec Ocon
Info suivante : Räikkönen un peu frustré malgré son podium


F1
Photos - Essais F1 à Abu Dhabi - 27-28/11 (569 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Course (497 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Avant-course (372 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Samedi (749 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Vendredi (721 photos)
Photos - GP d’Abu Dhabi 2018 - Jeudi (278 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Course (548 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Avant-course (217 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Samedi (641 photos)
Photos - GP du Brésil 2018 - Vendredi (787 photos)
F1

F1
Vidéo - La dernière interview croisée entre Ricciardo et Verstappen
Vidéo - Au GP d’Abu Dhabi, l’heure est au bilan de la saison
Vidéo - Hamilton et Vettel échangent leurs casques
Vidéo - The Circuit a fait escale à Suzuka
Vidéo - Focus sur Valtteri Bottas
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
F1

















F1
F1

F1
F1

WRC
WRC