Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Hamilton ne veut pas penser à l’Autriche ce week-end

Il est temps de tourner la page

6 juillet 2018 - 11h57, par Emmanuel Touzot 

L’enchaînement des courses d’une semaine à l’autre est plutôt intéressant pour les équipes qui, comme Mercedes, ont vécu une contre-performance. En effet, c’est là l’occasion d’oublier le double abandon vécu sur le Red Bull Ring, et Lewis Hamilton assure que son équipe revient avec une motivation et une envie de gagner intactes.

"Honnêtement, l’esprit au sein de l’équipe est plus fort qu’il ne l’a jamais été" assure Hamilton. "Ces expériences que nous avons vécues et la façon dont nous les avons gérées nous ont vraiment unis plus que toute autre année. Il y a une grande énergie au sein de l’équipe. Donc, même si c’était une expérience douloureuse, cela nous a rapprochés."

"Je pense que ça nous a rendus plus forts. Je pense qu’en venant ici, il y a déjà eu des corrections, immédiatement après la course, dès qu’ils ont récupéré la voiture dimanche il y a eu des changements et on a testé de nouvelles choses. Donc, l’équipe était super et je suis confiant que nous avons fait tout ce que nous pouvons pour que cela ne se reproduise pas."

Il reconnaît que le fiasco de l’Autriche pourrait encore être à l’esprit de chacun chez Mercedes ce week-end : "Nous sommes humains, donc naturellement, chaque membre de l’équipe aura cela un peu au fond de son esprit, cette nervosité. Mais en tant que pilote, athlète et compétiteur, je ne peux pas laisser cela interférer avec mon week-end."

"Vous y allez avec la même mentalité que le week-end précédent, en espérant que la voiture soit fiable. On ne peut jamais prédire ce qui va se passer, mais cela ne me gêne pas et je suis presque certain que pour la majorité des membres de l’équipe, cela ne les gêne pas non plus."

Ferrari n’a pas donné de consignes à Kimi Räikkönen en Autriche, qui était pourtant deuxième devant Sebastian Vettel. Lewis Hamilton pensait que Ferrari inverserait les positions, mais révèle qu’il s’en soucie assez peu.

"Suis-je surpris ? Je l’aurais pensé une ou deux fois cette année, car c’est la philosophie de Ferrari. Je ne m’en soucie pas vraiment. Ils font ce qu’ils font. Je mets littéralement toute mon attention sur ce que nous faisons et je m’assure que nous nous donnons à 100%. Et je crois vraiment que si nous le faisons, nous batterons les autres."

L’une des nouveautés du week-end est la zone de DRS ajoutée dans la ligne de départ, qui permet aux pilotes de passer le premier virage avec le DRS. Le pilote n’est pas convaincu qu’il sera possible de le prendre à fond, mais il a une idée de l’identité du pilote qui tentera en premier de garder le DRS ouverte en courbe.

"J’en doute, mais tout le monde va probablement essayer. Max [Verstappen] sera le premier à essayer, j’en suis sûr ! On va tous suivre Max et voir ce qui se passe avec lui ! Mais c’est généralement assez bosselé dans le premier virage. Je pense que c’est très improbable. Mais ça va être encore plus rapide de toute façon, normalement, même si les pneus vont encore subir beaucoup d’énergie, au final je ne sais pas si on gagnera en performance."

Comme toujours, il est subjugué par le soutien populaire dont il bénéficie. Un soutien qu’il vit depuis sa première participation au Grand Prix de Grande-Bretagne, et surtout depuis sa première victoire à domicile en 2008.

"Le soutien a continué à se développer au fil du temps, il était déjà génial dès le début en 2007, avec mon premier tour de qualification. Et puis 2008 était juste... je n’oublierai jamais ce jour-là. Et puis ça n’a cessé de grandir depuis."

Un soutien que le public britannique est toujours à même de montrer à ses représentants : "J’espère que cela se poursuivra. Qui est le prochain Britannique qui vient ? Après moi ? Je ne serai pas ici pour toujours. C’est [George] Russell probablement. Mais j’espère pouvoir encore agiter ce drapeau un moment."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Sainz préfèrerait rester chez Renault plutôt que d’aller chez Red Bull
Info suivante : Silverstone, EL1 : Hamilton et Bottas donnent le ton
F1
Photos - GP de Singapour 2018 - Course (337 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Avant-course (194 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Samedi (519 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Vendredi (611 photos)
Photos - GP de Singapour 2018 - Jeudi (318 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Course (430 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Avant-course (324 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Samedi (562 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Vendredi (598 photos)
Photos - GP d’Italie 2018 - Jeudi (356 photos)
F1

F1
Vidéo - Les femmes et la Formule 1
Vidéo - Ricciardo effectue un Road Trip aux Etats-Unis avec la RB7
Vidéo - Silverstone : le cœur de la Formule 1 en Grande Bretagne
Vidéo - Le circuit Paul Ricard dévoilé dans le jeu F1 2018
Vidéo - L’épisode ’The Circuit’ spécial Grand Prix de France
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC