Présentation Le Mans Hypercar 2023 : Glickenhaus

Le rêve américain revient dans la Sarthe

Recherche

Par Paul Gombeaud

13 décembre 2022 - 15:16
Présentation Le Mans Hypercar 2023 : (...)

En marge de la présentation des 6 heures du Qatar, l’équipe Glickenhaus a confirmé son engagement pour les sept épreuves de la saison 2023 du WEC avec au moins un prototype LMH. Un deuxième pourrait éventuellement être exploité par une équipe cliente.

L’écurie du producteur de films américain James Glickenhaus débutait au plus haut niveau de l’endurance en 2021 lorsque le règlement Hypercar était introduit.

Et après une première année compliquée, la 007 terminait sur le podium à trois reprises en 2022, avec notamment une troisième place sur les 24h du Mans derrière les Toyota. Une victoire aux 6h de Monza était même envisageable grâce à un rythme plus élevé que quiconque en piste, mais un problème de fiabilité finissait par gâcher cette opportunité.

Si seulement une seule 007 devait être alignée en 2023, Glickenhaus pourrait en revanche, comme c’était déjà le cas cette année, aligner un deuxième prototype sur l’épreuve mancelle.

Glickenhaus souhaiterait par ailleurs également courir en IMSA, mais la série nord-américaine d’endurance demande à un constructeur souhaitant s’engager de vendre au moins 2 500 voitures de série par an, ce qui n’est pas le cas de la structure de James Glickenhaus, qui a d’ailleurs pesté à l’encontre de cette règle.

Côté moteur, la Glickenhaus LMH 007 est propulsée par un moteur V8 3,5 litres biturbo développé par Pipo Motors. Celui-ci ne possède pas de système hybride.

Rien n’est encore annoncé concernant l’identité des pilotes qui représenteront la marque américaine en WEC la saison prochaine.

Retrouvez ici la liste des constructeurs engagés avec leur LMH/LMDh dans les championnats WEC/IMSA en 2023.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos