Motorsport

La rééducation de Correa se déroule plus vite que prévu

Il espère reprendre le volant l’an prochain

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 avril 2020 - 17:26
La rééducation de Correa se déroule (...)

Gravement blessé dans l’accident de F2 qui a coûté la vie à Anthoine Hubert, le 31 août dernier à Spa-Francorchamps, Juan Manuel Correa avait frôlé la mort à cause d’une complication pulmonaire liée au choc initial, puis avait sauvé son pied droit grâce à une opération.

L’Américain a depuis continué sa rééducation et a repris le volant, virtuellement en tout cas, pour la course organisée par la F1. Il explique où il en est aujourd’hui de sa convalescence.

"Je n’ai jamais eu de pronostic solide, et ça se fait pas à pas" a-t-il déclaré au Podcast ESPN F1. "C’était un long processus et à chaque étape, nous regardions le pronostic suivant et quelles étaient les meilleur et pire issues."

"Quand j’ai quitté l’hôpital de Londres, en novembre, ils m’ont dit qu’il me faudrait cinq ou six mois pour marcher avec des béquilles et utiliser ma jambe gauche normalement, car elle était aussi blessée et elle avait besoin de rééducation."

"Ils m’ont dit que selon eux, je pourrais marcher en un an et demi voire deux ans, et que ce serait une bonne issue. Je leur ai demandé quand je pourrais conduire, et ils m’ont dit ’pas avant deux ans’, et c’était en novembre."

Mais les choses se sont accélérées de manière positive pour le pilote : "Quand je vois comment j’ai progressé, je pense que je ne conduirai pas en novembre, mais possiblement en début d’année prochaine, donc c’est quand même un an plus tôt que le pronostic."

"J’étais sur des béquilles trois semaines après qu’ils m’ont dit que ça prendrait six mois, et je marche presque maintenant, alors que ça fait sept mois et demi et qu’ils m’avaient dit environ un an et demi."

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less