Motorsport

Valsecchi victorieux dans les rues de Monaco

Un premier succès pour l’Italien et Team AirAsia

Recherche

Par

27 mai 2011 - 14:22
Valsecchi victorieux dans les rues (...)

Davide Valsecchi a emporté l’une des plus belles victoires de sa carrière, vendredi, en s’imposant dans les rues de Monaco devant Alvaro Parente et Luca Filippi.

L’Italien a mené du départ à l’arrivée, ne cédant les commandes que le temps de son arrêt aux stands, pour offrir à la jeune équipe AirAsia son premier succès dans le championnat GP2.

Le film de la course :

Installé en pole position, Sam Bird a calé au départ et a été avalé par le peloton. Valsecchi, présent à ses côtés sur la première ligne, s’est installé aux commandes de la course, tandis que Parente et Coletti se touchaient en essayant d’éviter Bird. Giedo van der Garde a pris un bon départ pour s’installer derrière eux à la sortie de Ste Devote. Il était suivi de Josef Kral et Jules Bianchi.

Bon dernier sur la grille, Romain Grosjean s’est bien élancé et a bouclé le premier tour au 19ème rang.

Aux avant-postes, Bianchi a rapidement disposé de Kral mais en a ensuite un peu trop fait et est allé taper van der Garde. La course du Français s’est terminée dans les stands. Son adversaire a tenté de poursuivre, malgré une monoplace endommagée, mais s’est vu présenter le drapeau noir et orange et a dû abandonner aux stands.

Luca Filippi a été le principal bénéficiaire de cet accrochage et a fait le pari de retarder au maximum son arrêt. Grosjean a choisi la même stratégie et les deux hommes sont remontés vers la tête de course à mesure que leurs adversaires ravitaillaient.

Ils se sont arrêtés dans le 22ème tour et sont ressortis en troisième et quatrième places, derrière Valsecchi et Parente. Plus loin dans le peloton, Bird a tâché de rattraper le terrain perdu au départ et s’était rapproché des points quand il a été attaqué par son équipier Marcus Ericsson.

Aucun des deux n’a voulu céder. Bird a pris l’intérieur à Anthony Noghes, Ericsson a tapé le mur, les deux hommes se sont ensuite accrochés à Mirabeau, Bird a touché le mur à son tour. A la sortie du tunnel, l’aileron arrière d’Ericsson s’est détaché, tandis que le Britannique souffrait d’une crevaison à l’avant gauche.

La voiture de sécurité a dû être déployée et aurait pu ruiner les plans de Valsecchi, mais il a bien négocié la relance et a creusé un petit écart sur Parente. Non content de s’offrir la victoire, le pilote AirAsia a signé le meilleur tour dans le dernier tour de course.

Filippi a franchi l’arrivée en troisième position, devant Grosjean et Coletti. Suivaient Kral, Turvey et Chilton.

Turvey a reçu une pénalité de 30 secondes après l’arrivée, pour n’avoir pas observé le drive through reçu pour départ volé, perdant ainsi sa septième place.

Charles Pic remonte ainsi à la 8ème place, synonyme de pole position pour la course 2.

PosPiloteEquipeTemps
1. Davide Valsecchi Team AirAsia 41 laps - 1h00m23.957s
2. Alvaro Parente Racing Engineering +1.471s
3. Luca Filippi Super Nova Racing +2.199s
4. Romain Grosjean Dams +4.219s
5. Stefano Coletti Trident Racing +14.023s
6. Josef Kral Arden International +14.467s
7. Oliver Turvey Carlin +15.057s
8. Max Chilton Carlin +16.071s
9. Charles Pic Barwa Addax Team +19.524s
10. Fabio Leimer Rapax +19.934s
11. Kevin Mirocha Ocean Racing Technology +26.992s
12. Kevin Ceccon Scuderia Coloni +27.315s
13. Esteban Gutierrez Lotus ART +33.427s
14. Michael Herck Scuderia Coloni +44.243s
15. Fairuz Fauzy Super Nova Racing + 1 lap
16. Julian Leal Rapax DNF
17. Jolyon Palmer Arden International DNF
18. Sam Bird iSport International DNF
19. Marcus Ericsson iSport International DNF
20. Giedo van der Garde Barwa Addax Team DNF
21. Dani Clos Racing Engineering DNF
22. Rodolfo Gonzalez Trident Racing DNF
23. Luiz Razia Team AirAsia DNF
24. Johnny Cecotto Ocean Racing Technology DNF
25. Jules Bianchi Lotus ART DNF
26. Pal Varhaug Dams DNF

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less