Motorsport

Une 6ème place synonyme de victoire pour JRM Racing

Le dernier relais a été éprouvant pour les nerfs

Recherche

Par

19 juin 2012 - 17:29
Une 6ème place synonyme de victoire (...)

Pour sa première participation aux 24 Heures du Mans, JRM Racing a de quoi être satisfait, avec une belle sixième place (2ème des équipes privées) pour la HPD ARX-03a de Brabham/Dumbreck/Chandhok. Une crevaison est venue ralentir la progression de l’équipage, Peter Dumbreck devant effectuer quasiment un tour complet au ralenti. Pour le reste, la HPD n’a connu qu’un souci d’embrayage.

James Rumsey, Team Principal, a de quoi être fier de ses troupes pour la troisième course d’endurance de l’équipe : « Avant la course, j’avais dit que nous serions déjà ravis de terminer. J’ai sous-estimé car nous sommes absolument ravis de ce résultat. Ce n’est que notre troisième course d’endurance pour notre équipe et notre premier Le Mans. Terminer, qui plus est à une bonne place, c’est indescriptible. David a été inestimable en nous amenant son expérience, Peter a fait un excellent travail durant la nuit, particulièrement après la crevaison, et Karun a incroyablement bien roulé. Nous avons eu beaucoup de nuits blanches et pourtant tout le monde a serré les coudes pour parvenir à ce résultat. Je suis tellement fier de tout le monde et je suis sûr que ce n’est que le début de quelque chose de très grand. Surveillez bien la suite ! »

Le sentiment de joie est le même chez Nigel Stepney, Team Manager : « Cela fait longtemps que je suis dans le sport automobile, mais autant que je me souvienne, c’est un sentiment qui va au-delà de tout ce que j’ai pu connaître jusqu’à présent. Il y a eu une quantité énorme de travail ces dernières semaines et ces derniers mois. Nous avons eu notre part de problèmes, mais la fiabilité a été au rendez-vous. La préparation sans faille nous a aidé à dérocher ce résultat. »

David Brabham a servi de capitaine de route : « Quelle journée ! Nous avons disputé deux courses en tant qu’équipe, et venir au Mans pour la première fois et terminer dans les six premiers sans problème de fiabilité est une réussite incroyable. Depuis le début du programme, les gars ont travaillé d’arrache pied avec une auto arrivée assez tard. Cette semaine, ils ont travaillé dur pour que tout soit prêt et bien préparé. Il y a eu beaucoup de longues nuits, donc je suis très fier de tout le monde dans l’équipe. »

Karun Chandhok a découvert un nouvel univers : « Piloter 9 heures lors des 36 dernières avec quatre heures de sommeil fait un ratio assez fatigant. J’ai roulé de deux heures à cinq heures du matin, ce qui est très spécial et épuisant. Cela m’a fait comprendre le caractère unique de cette course. Dans l’ensemble, tout s’est bien passé et je suis heureux d’être le seul Indien à avoir terminé les 24 Heures du Mans. Toute l’équipe a travaillé sans relâche et c’est une belle récompense pour leur travail acharné. Je suis absolument épuisé et j’ai hâte de faire une pause. C’est énorme de terminer deuxième des équipes privées. »

Pour son retour au Mans, Peter Dumbreck n’a pas à rougir de sa prestation : « Le dernier relais a été éprouvant pour les nerfs. J’étais à l’écoute de tous les bruits, toutes les vibrations et à chaque tic, je me demandais ce que c’était. Ce résultat signifie beaucoup pour toute l’équipe. Si quelqu’un nous avait proposé ce résultat en début de semaine, nous aurions signé de suite. Nous avions pensé que c’était un miracle de terminer, donc je pense que nous pouvons remercier quelqu’un là-haut. David et moi avons eu notre part de hauts et de bas au Mans. Karun a fait un superbe travail pour ses premières 24 Heures. Je pense que notre trio n’aurait pas pu faire mieux. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less