Motorsport

Un plateau de stars pour les essais LMS

11 pilotes de F1 présents

Recherche

Par z.Marie-Lyse Trebuc

8 mars 2010 - 22:33
Un plateau de stars pour les essais (...)

Les 7 et 8 mars, la séance d’essais officiels des Le Mans Series a fait office de répétition générale avant le premier grand rendez-vous de la saison sur le circuit Paul Ricard : les 8 Heures du Castellet, les 10 et 11 avril prochains.

Ce week-end fut chargé en "premières" et en émotions au Paul Ricard HTTT.

Tout a débuté la veille de la séance d’essais avec la présentation à la presse de la Peugeot 908 du Team Oreca Matmut, en présence de Hugues de Chaunac.

Ensuite, les ’anciens’ de la Formule 1 ont donné des frissons de plaisir aux passionnés de sport automobile et aux spectateurs présents dimanche. Jean Alesi (pilote de F1 de 1989 à 2001) et Giancarlo Fisichella (jeune retraité de la Formule 1 - 1996 à 2009) se sont relayés au volant de la Ferrari F430 GT de l’écurie AF Corse. Durant la conférence de presse de lundi où les pilotes "stars" se sont rendus disponibles, le Français s’est dit heureux de cette nouvelle aventure en endurance et notamment de retrouver la piste du Paul Ricard, sur laquelle il avait pris le départ de son premier Grand Prix de Formule 1 en 1989.

Olivier Panis (pilote de F1 de 1994 à 2004), dorénavant orienté vers l’endurance et présent régulièrement sur le circuit varois, a roulé aux côtés de Nicolas Lapierre et Loïc Duval, pour effectuer les premiers runs de la Peugeot 908 du Team Oreca Matmut.

De son côté, Nigel Mansell (champion du monde de F1 en 1992) a multiplié les casquettes lors de cette séance d’essais pour le team Beechdean Mansell. Partenaire certes, mais également père et pilote, il a partagé le volant de la Ginetta-Zytek avec ses fils Léo et Greg.

Ce ne sont pas moins de 11 pilotes de Formule 1 que l’on a pu croiser dans les paddocks ou voir aux volants de LMP1, LMGT1 ou LMGT2. Alain Prost le quadruple champion du monde de F1 (1985, 1986, 1989 et 1993) est venu soutenir son fils Nicolas qui pilotera cette saison une des deux Lola du team Rebellion Racing (LMP1). Dans le même garage, Mario Andretti, champion du Monde en 1978, était lui, aux côtés de son petit-fils Marco Andretti, qui fera équipe avec Nicolas et le pilote suisse Neel Jani. Dans le même team, Jean-Christophe Boullion, ancien pilote Sauber Ford en F1 (1995), fera équipe avec Andrea Belicchi et Guy Smith.

Gianmaria Bruni (pilote F1 chez Minardi en 2004) pilotera au sein de l’écurie AF Corse, une des Ferrari F430 GT. L’Italien Nicola Larini (pilote de F1 chez Ligier, Ferrari ou encore Sauber entre 1987 et 1997) disputera la saison au volant d’une autre Ferrari de l’écurie anglaise CRS Racing.

Le Japonais Hideki Noda (pilote de Formule 1 en 1994 chez Larousse) fera la saison Le Mans Series sur une Lola de l’écurie allemande KSM. Enfin, le Brésilien Enrique Bernoldi (pilote de F1 en 2001 et 2002 chez Arrows) a signé avec l’écurie suisse Matech Compétition au volant d’une Ford GT. L’écurie suisse a profité de l’occasion, ce 8 mars, journée de la femme, pour présenter également son trio de pilotes féminins : Natacha Gachnang, Cyndie Allemann et Rahel Frey, toutes trois de nationalité suisse.

Durant ces deux jours d’essais grandeur nature sur le circuit Paul Ricard HTTT, 41 voitures dans les catégories LMP1, LMP2, LMGT1 et LMGT2 se sont partagé le tracé 1AV2 (5,791 km). Quelques écuries ont même bravé le froid et le vent jusqu’à minuit profitant de cette séance pour faire une simulation endurance afin de préparer au mieux la saison 2010.

Conférence de presse

Lors de la conférence de presse pour annoncer le lancement de la saison, Patrick Peter, organisateur de la série, a particulièrement souligné les qualités du circuit Paul Ricard : « Je tenais à remercier le circuit Paul Ricard pour l’accueil qui nous y est toujours réservé. Nous n’avons jusqu’à présent jamais disputé de course Le Mans Series en France. Pour combler ce vide et pour que ce soit une réussite, nous avons décidé de faire cette première course française de la série sur le circuit Paul Ricard. A course exceptionnelle, format exceptionnel, elle sera de 8 heures et non 6 comme les autres rendez-vous de la saison. »

Gérard Neveu, directeur du circuit se réjouit de ce prochain rendez-vous : « Il y a un an jour pour jour, nous avons rouvert le circuit Paul Ricard au grand public et aux spectateurs. La décision que nous avions prise a prouvé qu’elle répondait à une demande, et nous sommes très heureux d’accueillir cette année, outre le lancement officiel de la saison Le Mans Series comme depuis sept ans maintenant, la première course française de la série. C’est un gage de confiance de la part des organisateurs, et nous les remercions très sincèrement. Nous ferons tout notre possible pour que l’événement soit une réussite et avons même commandé le soleil. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less