Motorsport

Spa, Course 1 : Gros crash de De Jong, Vandoorne gagne

Le Belge s’impose dans une course mouvementée

Recherche

Par Camille Komaël

22 août 2015 - 17:09
Spa, Course 1 : Gros crash de De (...)

C’est sous le soleil que va se dérouler cette première course du week-end, avec une température de 23 °C dans l’air et 41 °C en piste. Tous les pilotes s’élancent sans encombre pour le tour de formation et tous les yeux sont tournés vers le leader du championnat, Stoffel Vandoorne, en pole devant son public.

Le départ de Stoffel Vandoorne est plutôt médiocre et Sirotkin, 3è sur la grille, prend la tête... jusqu’au premier virage où il sort large et Vandoorne reprend la tête ! Juste avant, lors du tour de formation, Sirotkin s’était justement plaint de sa pédale de frein. Derrière, c’est l’accrochage : Rowland se rabat pour prendre l’épingle, mais Matsushita arrive derrière et embroche le Britannique. Tous deux perdent beaucoup de temps et doivent passer aux stands pour réparer les dommages sur leur voiture. Rowland abandonne finalement un tour plus tard.

Du coup Rossi récupère la deuxième place et part à la poursuite de Vandoorne. King et Lynn se livrent une très belle bagarre derrière Evans : Lynn double son compatriote dans Eau Rouge, puis King repasse par l’extérieur dans les Combes. Quelques tours plus tard, Evans double Sirotkin dans la ligne droite de Kemmel grâce au DRS et prend la troisième place.

Course interrompue

Au cinquième tour, Gasly et De Jong sont en bagarre mais leurs roues se touchent : à cause de ce contact le Néerlandais perd le contrôle de sa voiture et fonce droit dans la barrière de pneus où sa MP Motorsport s’enfonce. La voiture de sécurité entre évidemment tout de suite en piste tandis que les médecins filent vers le lieu de l’accident. Beaucoup de pilotes en profitent pour s’arrêter aux stands changer de pneus, dont le leader Vandoorne. Après quelques tours sous Safety Car, le drapeau rouge est brandi et la course est interrompue. Aux premières nouvelles, De Jong va bien.

Après 30 minutes d’interruption, la course reprend sous la voiture de sécurité. Rossi est en tête devant Evans, Sirotkin, King, Lynn, Marciello, Canamasas et Visoiu. Aucun de ces huit premiers pilotes ne s’est encore arrêté aux stands pour effecteur leur arrêt obligatoire. Neuvième devant Pic, Vandoorne est le premier pilote parmi ceux qui se sont arrêtés aux stands. Rowland, qui avait abandonné, prend de nouveau part à la course. Certains pilotes ont profité de ce drapeau rouge pour changer de pneus, mais ils devront tout de même faire leur arrêt obligatoire plus tard.

Reprise de la course

Mais dans l’allée des stands, au moment de repartir, Haryanto a calé et bloque tous les pilotes derrière lui ! Finalement l’Indonésien repart. Après un tour, la voiture de sécurité s’efface et la course est relancée pour les 15 derniers tours. Un tour plus tard, Matsushita perd (une nouvelle fois) son aileron avant à La Source en emboutissant Nick Yelloly. Au 12è tour, Vandoorne passe Canamasas à ce même virage alors que Yelloly et Matsushita abandonnent finalement.

A la fin du 14è tour, Vandoorne double Marciello avant la dernière chicane : voilà le Belge sixième. Le tour suivant, c’est Haryanto qui dépasse son coéquipier Pic dans cette chicane. Dans le même temps, l’arrêt aux stands de Marciello est plus long que prévu suite à un problème au pneu avant gauche. A 8 tours de l’arrivée, Rossi s’arrête aux stands et ressort 14è, avant de se faire doubler par le débutant Malja.

A 6 tours du drapeau à damiers, seul Sirotkin ne s’est pas encore arrêté aux stands et le Russe effectue son arrêt à ce moment-là. Pendant ce temps, Rossi remonte le peloton, tout comme ceux qui le suivaient et qui se sont arrêtés après lui, dont Evans, King et Lynn.

Haryanto et Negrao écopent d’une pénalité stop and go de 10 secondes pour avoir été aidés pour redémarrer dans l’allée des stands après le drapeau rouge : c’est très dommage pour le pilote indonésien qui était alors en deuxième position.

Stoffel Vandoorne gagne cette course à domicile qui lui tenait tant à cœur. Il est le premier Belge à s’imposer en GP2 à Spa, bravo ! Arthur Pic est deuxième et Markelov troisième après une grosse bataille avec Leal, quatrième. C’est le premier podium du Russe de Russian Time, qui partait pourtant 22è !

Alexander Rossi était parvenu à remonter jusqu’à la cinquième place, juste devant Evans, mais à la dernière chicane les deux pilotes se retrouvent côte à côte et se touchent ! Finalement, c’est Evans qui termine cinquième et Rossi sixième. Berthon est septième devant King, qui partira en pole demain matin. Les derniers points reviennent à Sirotkin et Stockinger. Signalons la course solide de Malja pour une première : le jeune suédois finit 11è à la porte des points.

Au championnat, Stoffel Vandoorne compte désormais 110 points d’avance sur Rossi. L’Américain est quant à lui 4 points devant Haryanto.

PosPiloteEquipeTemps
1. Stoffel Vandoorne ART Grand Prix 25 laps - 1h22m18.099
2. Arthur Pic Campos Racing +9.979
3. Artem Markelov RUSSIAN TIME +12.856
4. Julian Leal Carlin +13.106
5. Mitch Evans RUSSIAN TIME +19.264
6. Alexander Rossi Racing Engineering +19.527
7. Nathanaël Berthon Lazarus +23.723
8. Jordan King Racing Engineering +29.267
9. Sergey Sirotkin Rapax +34.144
10. Marlon Stockinger Status Grand Prix +34.859
11. Gustav Malja Trident +35.169
12. Alex Lynn DAMS +35.610
13. Sergio Canamases Daiko Team Lazarus +35.797
14. Pierre Gasly DAMS +35.857
15. Rio Haryanto Campos Racing +41.571
16. Richie Stanaway Status Grand Prix +43.894
17. Raffaele Marciello Trident +46.546
18. Sean Gelael Carlin +50.840
19. Robert Visoiu Rapax +51.632
20. André Negrao Arden International +63.453
21. Oliver Rowland MP Motorsport +7 laps
22. Nick Yelloly Hilmer Motorsport DNF
23. Nobuharu Matsushita ART Grand Prix DNF
24. Daniel De Jong MP Motorsport DNF
25. Norman Nato Arden International DNF

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less